Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le Blog Littéraire

  • : Au fil de mes lectures
  • Au fil de mes lectures
  • : Mes notes de lecture...Vous y trouverez des genres divers, le fantastique, le polars, le roman historique, la fantasy, la littérature française et étrangère...
  • Contact

" La liseuse " de Fragonard

La-liseuse-copie-2.jpg

Entrez Votre Recherche

Mes Fées et Gestes

 






 

 

Les Archives

...

Avertissement au lecteur qui se risque en ces lieux !
Bienvenue sur mon blog entièrement dédié à l'une de mes passions, les livres. C’est une façon pour moi de garder une trace de mes lectures mais aussi de les partager avec d’autres passionnés et d’échanger des impressions et avis que je souhaite constructifs. 
Bien sûr, mes avis sont personnels et n'engagent que moi.
Bonne balade chez Laetitia la liseuse.

31 mars 2012 6 31 /03 /mars /2012 23:00

 

C’est en déambulant dans le rayon "bouquins" d’une grande surface que j’ai découvert cette collection (poche donc abordable) qui rend hommage à la littérature de genre et plus particulièrement à ses premiers balbutiements vampiriques. Ni une, ni deux, les volumes ont vite atterri dans mon chariot. Et si je vous en parle aujourd’hui, c’est surtout pour vous faire découvrir la littérature vampirique autrement que par Twilight et le phénomène bit-Lit ! Pourquoi ne pas remonter directement à la source du mythe avec les classiques du genre ? Tout cela, bien sûr, bien avant le fameux Dracula de Bram Stoker paru en 1897. Les éditions Sirius rééditent et compilent en format poche de vieux textes poussiéreux et non pas des moindres puisque écrit par les maîtres du genre. De plus, le fil rouge est de publier ces œuvres dans un ordre chronologique de parution. Moi, je dis bravo pour cette initiative ! Le volume V est sorti en mars dernier. Le prochain sera programmé pour mai. Alors, qui a envie de se lancer ?

 

     

 

Tome I : Le Vampyre de John William Polidori (1820) précédé d’un poème inédit de John Stagg, The Vampyre, faisant référence à ce récit. S’ajoute à ce volume une pièce de théâtre de Charles Nodier, Lord Ruthwen ou les vampires – paru en août 2011. 4ème de couv’ « Cologny, au bord du lac Léman, 1816. Lors d'un orageux soir d'été, une gothique compagnie se lance le défi d'écrire une histoire fantastique : Mary Shelley, Lord Byron et John William Polidori viennent d'entrer dans la légende en donnant naissance à Frankenstein et à l'ancêtre d'un certain comte Dracula... »

 

Tome II : La femme vampire de E.T.A Hoffmann suivi de la nouvelle Infernalia de Charles Nodier, d’un autre texte de Prosper Mérimée La Guzla et enfin l’envoûtante nouvelle de Théophile Gautier, La morte amoureuse – paru en octobre 2011. 4ème de couv’ « Une courtisane trop belle qui semble mourir et renaître à chaque fois plus belle... Un prêtre saisi d'amour pour une créature du diable... Une religieuse fantôme à la robe couverte de sang, errant dans les couloirs d'un château glacé... Entre démons et vampires, les femmes prennent l'ascendant dans ce deuxième volume consacré aux origines de la littérature vampirique ! Le vampire serait-il l'incarnation fantasmagorique de "l'éternel féminin", loué par Goethe, dans le Second Faust ? Et si oui, nous attirera-t-il vers le haut comme le souhaitait le sage de Weimar ? Ou nous entraînera-t-il dans les bas-fonds, vers les cercles de l'enfer ? Ces textes dessinent une nouvelle période dans le cycle de maturation littéraire subie au début du XIXe siècle par le vampire. Le vampire ne se contente pas de saigner ses victimes, il les aime aussi et semble déclencher des sentiments si forts qu'ils en deviennent inhumains. Eros et Tanathos commencent à fusionner sous les crocs du vampire... »

 

Tome III : La famille du Vourdalak de Alexis Tolstoï suivi de La dame pâle de Alexandre Dumas et La baronne trépassée de P.A. Ponson du Terrail – paru en décembre 2011. 4ème de couv’ « Famille, tu nous saignes », tel pourrait être le slogan de ce volume. En effet, si le Vourdalak slave qui effraye le marquis d’Urfé dans le roman de Tolstoï s’en prend uniquement à sa famille et à ses proches, dans La Dame pâle la belle Hedwige croquée par Alexandre Dumas est désirée par deux frères, Grégoriska et Kostaki, dont l’un est un vampire, tandis que la femme du Baron Hector de Nossac, cette Baronne trépassée, lui fera payer cher son infidélité, devenue immortelle, sous la plume sanglante de Pierre-Alexis Ponson du Terrail, maître du roman-feuilleton qui conjugue pièges, machinations et épouvante dans un décor gothique où ne manquent ni fantômes, ni château médiéval d’outre-Rhin.

 

Tome IV : Le vampire de Alexandre Dumas suivi d’une étude Histoire des vampires et autres spectres malfaisans de Collin de Plancy – paru en janvier 2012. 4ème de couv’ « Les plus grands textes vampiriques compilés pour la première fois dans une série de poche, avec un appareil critique établi par un spécialiste. Une sélection des oeuvres majeures qui ont contribué à façonner l’imagerie populaire du seigneur de la nuit et à forger sa légende ! »

 

Retrouvez ma bibliographie vampirique sur  

26 mars 2012 1 26 /03 /mars /2012 18:10

  

Darling-Jim-copie-1.jpgEditions du Serpent à Plumes - Polar -  Mai 2009 - 352 pages

 

Castlebownbere - Irlande - « Il n’y a pas si longtemps ». Lorsqu'on retrouve Moira Hegarty et ses deux nièces, Fiona et Róisín, assassinées sauvagement, les habitants sont sous le choc. Ces meurtres demeurent un mystère jusqu'au jour où Niall, le jeune postier du village, récupère une enveloppe contenant le journal intime de Fiona. C'est en lisant son histoire qu'il découvre l'existence de Jim Quick : un seanchaí, conteur de légendes irlandaises. Il comprend vite que Jim, au charme vénéneux, sème la mort sur sa route.

 

Mais y aurait-il un lien entre son passage dans les villes et la disparition de jeunes filles ? Quel est cet homme-loup dont il narre les méfaits, le soir, dans les pubs enfumés ?

 

Thriller sensuel aux accents gothiques, Darling Jim emmène le lecteur aux confins du fantastique dans un récit haletant.

 

J’ai choisi ce livre parmi toutes mes lectures pour revenir dans la blogosphère. Darling Jim est l’un de mes derniers coups de cœur. Un roman sulfureux doublé d’une légende irlandaise ensorcelante. Evoluant entre l’enquête minutieuse de Niall et les journaux intimes des sœurs Walsh, ce polar vénéneux livre une intrigue bien ficelée, une écriture très visuelle voire même scénaristique, une galerie de portraits colorés, qui au fil des pages nous charment ou nous insupportent. Christian Mork, inspiré d’un fait divers survenu dans la région de Dublin, dépeint une Irlande authentique faite à la fois de tradition et de modernité. C’est dans les pubs enfumés de la verte Irlande que se raconte la légende de Euan, l’homme-loup conté avec verve par le mystérieux et non moins séduisant Jim. La construction de ce récit est à noter : l’histoire dans l’histoire, les points de vue multiples, la narration à plusieurs voix sont autant de difficultés que l’auteur parvient à maîtriser. Bref, ce dernier balade le lecteur vers une fin aisément et tristement devinée mais le charme persiste bien après la dernière page tournée. « Nous sommes déjà mortes. Lisez cette histoire en souvenir de nous. » Longtemps après, les voix de Fiona, Rόisín et Aoife nous tourmentent encore.

 

Vous trouverez ce livre en édition poche chez Pocket. Bonne lecture !

 

null 

27 octobre 2010 3 27 /10 /octobre /2010 10:18

  

Pour pallier à ma paresse qui semble avoir posé ses valises ici, je profite de l'approche de Samain (Halloween) pour vous proposer quelques lectures glaçantes. Oui, de celles qui vous font vous retourner, vous font sursauter et même trembler la nuit venue. Nombreuses sont les créatures qui peuplent nos légendes. En voici un bref échantillonnage qui hante ces lieux et n'attend que vous pour emplir vos pires cauchemars. J'exagère un peu là mais c'est pour le côté théâtrale, vous me pardonnerez !

 

Je commence donc avec une créature qui me fascine depuis toujours : le vampire. Et je ne pourrai jamais assez exhorter le mortel à la lecture du chef-d'oeuvre de Bram Stoker, Dracula. La vision du buveur de sang est multiple. Richard Matheson en a fait un cousin du zombie dans son roman Je suis une légende. Poppy Z. Brite offre quant à elle une histoire vampirique sans concesssion où la violence et la perversion sont les maîtres mots des héros de Ames perdues. Mais la créature sait aussi se montrer tendre dans cette romance de Adeline Debreuve-Theresette, De notre sang.

 

Autre force de la nature, le lycanthrope. Si vous aimez le côté déjanté et urbain du loup-garou - je vous assure qu'il peut l'être -, alors jetez-vous toutes griffes dehors sur Crocs de Toby Barlow et Mastication de Jean-Luc Bizien. Si par contre, vous avez envie d'une lecture plus légère - entendez par là plus sexy - Morsure de Kelley Armstrong réchauffera vos heures de lectures.

 

Les fantômes feront baisser la température de quelques degrés dans Le tour d'écrou de Henry James ou encore Les hauts de Hurlevent d'Emily Brontë. Marre des classiques ? Beloved de Toni Morrison est une belle transition parce que c'est un petit chef-d'oeuvre que je tente de faire lire à tout le monde.

 

J'aurais aimé continué à vous faire découvrir d'autres créatures mais je m'arrête là pour cette semaine. J'ai un déménagement à préparer. ça prends du temps. Si vous êtes inspirés, laissez quelques idées lectures dans vos commentaires. Bonne semaine à tous et bon Samain !

 

12 octobre 2010 2 12 /10 /octobre /2010 13:38

J’en suis la 1ère étonnée. Déjà 7 mois de silence. Même les 3 ans d’existence de « Au fil de mes lectures » en mai dernier ne m’ont pas fait réagir. Happy birthday, mon blog ! Triste constat même si je découvre avec un grand plaisir que vous avez malgré tout continué à laisser des commentaires ici et là. On aurait pu croire le blog mort et enterré et pourtant ! L’envie d’écrire à nouveau en ces lieux et de vous retrouver me titillait depuis quelques temps. Me revoici donc avec un événement littéraire à vous faire découvrir et à ne surtout pas rater si vous habitez en Provence. 

    

Autres-Mondes.jpg La 1ère édition avait eu son petit succès. Cette année, le salon Autres Mondes se déroule sur 4 jours avec moult débats et animations sur les littératures de l'imaginaire (SF, fantasy et fantastique). Du 20 au 24 octobre 2010, le festival Autres Mondes nous ouvre ses portes et nous accueille dans 3 communes : Lambesc, Rognes et Les Pennes Mirabeau.

 

Si vous êtes amateurs de musique métal, retrouvez l'écrivain Sire Cédric et son groupe Angelizer en concert aux Pennes Mirabeau le mercredi 20. D'autres animations autour du livre vont suivre : le programme.

 

Cette année, les auteurs et éditeurs présents sont : Ange, Claude Ecken, Sire Cédric, Charlotte Bousquet, Amandine Labarre, Sofie Leegray, Eric Boisset, Pierre-Louis Besombes, Emilie Etienne, Christine et Madeleine Féret-Fleury, Sombres Rets/Outremonde, Les Netscripteurs.

 

Pour en savoir plus, voici le programme du salon littéraire et le programme des animations avec en prime une initiation au jeu de rôles. Alors qui osera s'aventurer sur les terres magiques du Pays d'Aix ?

 

 

17 mars 2010 3 17 /03 /mars /2010 09:15

Cette année, je n'y serai pas mais rien ne m'interdit de faire un peu de pub pour cet évènement culturel qui se déroulera les vendredi 19 et samedi 20 mars prochain au centre des écrivains du sud - Jean Giono (IEFEE) à Aix en Provence. Le thème cette année est "Pourquoi faut-il lire..." tel ou tel auteur. Michel Déon évoquera Homère, Robert Kopp se penchera sur le célèbre poète Baudelaire... Vous trouverez tout ce qu'il faut savoir sur le site suivant : http://www.ecrivains-du-sud.com/programme_journees.htm 

Et à ceux qui iront y faire un tour, n'hésitez surtout pas à laisser vos impressions dans les commentaires. Je suis sûre que cela en intéressera plus d'un - dont moi. Les librairies aixoises se regrouperont sur les lieux pour faire découvrir les oeuvres des écrivains présents et évoqués. Remises de prix littéraires et dédicaces clôtureront ces journées. Espérons que la pluie ne viendra pas s'en mêler comme l'an passé !
Affiche-salon.jpg


L'activité du blog risque d'être calme encore quelques temps. La lassitude n'est pas loin donc je prends un peu le large. Mon google reader me signale qu'il est dans le rouge avec pas moins de quelques 1000 billets à lire. Quoi ! Pour quelqu'un qui déserte la blogosphère, ce n'est que broutilles. Dites, vous croyez que GR a un plafond, une limite ? A très vite. Vos commentaires sont toujours les bienvenus. J'y réponds petit à petit. Chi va piano va sano.

23 février 2010 2 23 /02 /février /2010 12:45

Les jeux-concours ne manquant pas en ce moment sur la toile, cela me donne l'occasion de dépoussiérer cette rubrique et de sortir Au fil de mes lectures de sa léthargie. Je sais à quel point mon absence vous manque cruellement ^^ mais je continue de rattrapper mon retard concernant les chroniques et de lire. D'ailleurs ma lecture du moment est vraiment prenante. Une très bonne surprise chargée de folie et de suspense. Mais revenons au sujet du billet. Commençons par un livre qui fait couler beaucoup d'encre en ce moment puisqu'une adaptation ciné est prévue pour le 24 février. Deux-concours organisés par les sites Scifi-Universe et Mensup vous proposent de gagner des exemplaires du roman Shutter Island de Denis Lehanne. J'ai terminé de lire le livre (géniallissime !!!) donc une chronique suivra prochainement sur le blog. Si le film est aussi bon que l'adaptation BD, ça promet !


shutter.jpg  shutter-island.jpg

Autre concours plus que tentant, l'intégral du Seigneur des anneaux de Tolkien en format poche. Organisé par le site Elbakin et en partenariat avec les éditions Pocket, ce concours vous offre la possibilité de remporter un exemplaire du SDA mais vous n'avez plus que quelques jours pour participer, la deadline étant le 26 février 2010. Dépêchez-vous ! Enfin, Sherlock Holmes n'en finit pas d'inspirer les écrivains puisque l'un d'eux lui rend hommage dans La sagesse des morts paru chez Mnémos. Le site Atemporel met en jeu un exemplaire.


sda.jpg  sagesse-morts.jpg

Ne tardez pas ! Je reviendrai modifier ce billet avec les liens vers les résultats alors n'hésitez pas à repasser.

5 février 2010 5 05 /02 /février /2010 18:31

Editions du Petit Caveau - Fantastique - Septembre 2009 - 152 pages
 
Présentation de l'éditeur : Transylvanie, fin du dix-neuvième siècle. Traqué sans relâche, Dracula, le Prince des Vampires, dépositaire du sang de l’immortalité, craint pour l’avenir de sa race. La seule solution, pour assurer une pérennité certaine aux siens, serait d’engendrer un héritier de son propre sang. Mais pour cela, il lui faut d’abord trouver une humaine capable de porter en son sein l’enfant d’un non-vivant…
 
En France, Marie Iscariel, dame de compagnie d’une riche héritière, fait le même étrange cauchemar depuis son enfance : un rêve effrayant où il n’est question que de peur et de mort. Entraînée au cœur d’un monde inconnu, la jeune femme va découvrir que l’amour et le sang peuvent parfois s’unir pour créer une étrange destinée…

Paru dans la collection Sang d’âme des éditions du Petit Caveau, De notre sang tient davantage de la novella que du roman du fait de sa brièveté. Quelques centaines de pages suffisent à plonger le lecteur dans un univers des plus romanesques où le vampire est roi. Le récit mêle deux mondes que tout semble opposer, deux voix que le destin se charge de réunir. Celle de Dracula, le père des vampires sans qui rien ne serait et celle de Marie, jeune dame de compagnie et descendante d’une très ancienne lignée qui semble intéresser le Comte au plus haut point. Un long jeu de piste commence pour le Prince des vampires en quête d’éternité pour sa race.
 

Bien plus proche des créatures sensuelles d’Anne Rice (Lestat et Louis) que du personnage sanguinaire de Bram Stoker, Dracula est ici d’une redoutable beauté. Cynique et violent comme l’exige sa condition, il n’en demeure pas moins un immortel passionné. Quant à celle qui occupe ses pensées, Marie : son apparente fragilité contredit une évidente force de caractère qui parfois est difficile à cerner tant ses réactions sont versatiles. L’auteur porte un soin particulier à la psychologie de ses héros tout comme à l’ambiance sombre et exaltée de l’intrigue. De même, son écriture est élégante, recherchée et d'une agréable fluidité. Toutefois, même si cette romance vampirique évite de nombreux clichés, De notre sang n’est jamais loin de tomber dans un sentimentalisme prononcé et un engourdissement accentué par un réel manque d’action. Malgré le classicisme de l’histoire, De notre sang se démarque des nombreuses productions vampiriques du moment et offre une lecture palpitante pour les plus romantiques.


undefined
2 février 2010 2 02 /02 /février /2010 10:13

Reading---Sir-Edward-John-Poynter--1871-.jpgTrès en retard dans l'écriture de mes chroniques (De notre sang, La guerre des Sambre, Chasseurs de fantasmes...), voici en attendant quelques sorties littéraires qui pourraient en intéresser plus d'un. Côté classique, les éditions du Masque édite un nouveau titre de Charles Dickens dans la collection Labyrinthes. La collection Bouquins chez RL réedite une anthologie consacrée au grand chef-d'oeuvre du fantastique avec Dracula, Fankenstein, Carmilla, Le golem, Les Mystères du château d'Udolphe. Enfin Le dernier des Mohicans de Cromwell paraît chez Soeil Prod. dans la collection Noctambule. Une BD librement adaptée du roman de Cooper. Autre adaptation de roman, l'album Le Montespan écrit à l'origine par Jean Teulé. Découvrez aussi le monde rétro-futuriste du steampunk dans un ouvrage complet à paraître dans la collection "La bibliothèque des miroirs" chez Les Moutons Electriques. A bientôt !

 

Labyrinthesla confrérie de l'horlogel'abîme
L’abîme - Charles Dickens/Wilkie Collins (Classique) 10/02

Milady 
Capture - Kelley Armstrong (Fantastique)  12/02
 

MsK 
La confrérie de l’Horloge - Arthur Slade (Fantasy)  10/02
 


fantômesla librairie des ombres

  

Fleuve Noir
La librairie des ombres - Mikkel Birkegaard (Roman étranger) 11/02

JC Lattès
Fantômes du XXe siècle - Joe Hill (Recueil de nouvelles) 17/02
 l-heure-de-l-ange.gifle sang d'hécate

Le Petit Caveau
Le sang d’Hécate - Ambre Dubois (Fantastique) 08/02

 

Michel Lafon
L’heure de l’ange - Anne Rice (Fantastique) 18/02

Les moutons électriquesles-evades.gifsteampunk.gif
Steampunk - Etienne Barillier (Ouvrage) 03/02

Robert Laffont
Les évadés des ténèbres - Collectif  (Anthologie) 18/02

 



Delcourt DernierdesMohicans.jpgle-trone-4.jpgLe-montespan.jpg
Le Montespan - Philippe Bertrand (BD)  17/02

Le trône d’argile IV - Nicolas Jarry (BD)  17/02

Soleil 
Le dernier des Mohicans -  (BD)  24/02

16 janvier 2010 6 16 /01 /janvier /2010 15:57

En ces temps de grands froids et de décors enneigés, Le drôle de Noël de Scrooge est la lecture idéale pour invoquer l’Esprit de Noël. Cette parution, éditée à l’occasion de la sortie de la dernière animation des Studios Disney (ambiance parfaitement rendue), est une version abrégée du roman de Charles Dickens, Un chant de Noël. Conte que les adultes savoureront peut-être plus que les enfants du fait des questions qu’ils soulèvent.


Le livre de poche - Septembre 2009 - 160 pages 

 
Il était une fois un misanthrope nommé Ebenezer Scrooge qui méprisait les fêtes, la compagnie des petites gens comme des mieux nantis. Avare de surcroît, il n’était pas homme à avoir la main sur le cœur et se complaisait dans son inébranlable égoïsme. Et ce n’est pas la mort de son associé, Jacob Marley, qui y changea quelque chose. Du moins jusqu’à cette veillée de Noël 1843 où son fantôme lui apparût pour le prévenir de la visite prochaine des trois esprits des Noëls passé, présent et futur. Commence alors pour Scrooge une longue nuit avec son cortège de souvenirs, d’émotions fortes, de vent de réflexions mais aussi de belles peurs bleues. Ces esprits arriveront-ils à le réconcilier avec la vie, à lui redonner un peu de son humanité perdue ?

 

 
arthur-rackham-copie-1.jpgConte moralisateur, fable ironique, Le drôle de Noël de Scrooge amène le lecteur vers un récit engagé comme seul Charles Dickens savait le faire. A l’instar de L’homme hanté, l’auteur renoue avec le fantastique pour dépeindre un tableau pas forcément attrayant de la société victorienne. Il dénonce les
inégalités de ce XIXème siècle. Le réveillon pauvre mais empli d’amour de la famille Cratchit comme celui du neveu d’Ebenezer, débordant de victuailles, en sont de parfaits exemples.
 
Mais Londres en décembre, c’est aussi les chanteurs des rues, les batailles de boules de neige, les cheminées qui crépitent au cœur des foyers londoniens d’où s’échappent de bonnes odeurs festives. La magie de Noël opère grâce à la fine plume de charles dickens. A lire de préférence lors des longues soirées hivernales !

13 janvier 2010 3 13 /01 /janvier /2010 09:43

swap.gifJe vais commencer ce billet par un tonitruant "Mieux vaut tard que jamais" parceque j'aurais déjà dû publier ce qui va suivre le 20 décembre mais nos super-organisatrices que sont Isil et Lamousmé sont assez adorables pour me pardonner. N'est-ce pas les filles ? J'ai participé à peu de swap ces derniers temps mais celui-ci a réussi à franchir toutes les barrières que j'avais érigé pour ne pas succomber à la vague swapesque. Livre, peinture, cette thématique collait bien à mon blog.
 
 
J'ai été très heureuse de pouvoir gâter ma swappée, Lamousmé, puisqu'elle partage le même goût que moi pour le mouvement pictural préraphaélite. De mon côté, j'ai reçu mon colis d'Elizabeth qui a soulevé quelques montagnes pour me faire plaisir. Trois livres que je souhaitais avoir dans ma bibliothèque. C'est maintenant chose faite. D'abord un classique d'Oscar Wilde, Le portrait de Dorian Gray. Je vais pouvoir assouvir ma soif de classiques en 2010. Un autre roman, L'ensorceleuse de Elizabeth Hand, qui si il est contemporain évoque pour ma plus grande joie la vie des préraphaélites. Et pour finir, je vais découvrir l'histoire de cette célèbre tapisserie, La dame à la licorne de Tracy Chevalier. Autour de ces livres, j'ai trouvé 2 magnets et 3 cartes représentant Ophelia (Sir John Everett Millais) - La belle dame sans merci (John William Waterhouse) - Beatrix (Dante Gabriel Rossetti). Merci Elizabeth !

  Livres.jpg Gourmandises.jpg

La peinture - qui nous a tous donné du fil à retordre - est réalisée sur un chassis triangulaire. Original ! Et c'est un joli trio de couleurs qui compose cette toile. Pari gagné Elizabeth ! Et parcequ'il faut bien trouver de l'énergie pour tourner les pages d'un livre, 3 tablettes de bon chocolat et 2 paquets de thé complètent le colis. Bref, je suis parée pour découvrir l'art dans la littérature.

Mille mercis à ma swappée Elizabeth pour la belle carte et à nos chères co-organisatrices Lamousmé et Isil !!!

Ma Lecture du moment . . .


"Le Trône de Fer"
George R.R. Martin

 

DarkFantasy
J'ai lu - Intégrale II

Avis à la population...


        
  Wikio - Top des blogs - Litterature    

Mes Notes de lecture...

  Coup de coeur 

 
Chef d'oeuvre
 Excellent
 Bon (mais...)
 Passable
 A éviter

Mes Coups de coeur 2009

Les Chants de la Walkyrie 


Orgueil et préjugés : Edition spéciale
 
Les âmes brûlées