Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog Littéraire

  • : Au fil de mes lectures
  • Au fil de mes lectures
  • : Mes notes de lecture...Vous y trouverez des genres divers, le fantastique, le polars, le roman historique, la fantasy, la littérature française et étrangère...
  • Contact

" La liseuse " de Fragonard

La-liseuse-copie-2.jpg

Entrez Votre Recherche

Mes Fées et Gestes

 






 

 

Les Archives

...

Avertissement au lecteur qui se risque en ces lieux !
Bienvenue sur mon blog entièrement dédié à l'une de mes passions, les livres. C’est une façon pour moi de garder une trace de mes lectures mais aussi de les partager avec d’autres passionnés et d’échanger des impressions et avis que je souhaite constructifs. 
Bien sûr, mes avis sont personnels et n'engagent que moi.
Bonne balade chez Laetitia la liseuse.

23 juin 2007 6 23 /06 /juin /2007 16:03

Lu pendant l'hiver 2006

 

LE HUN BLOND, François CavannaLe Hun blond – François Cavanna – 338 pages
 

Présentation de l’éditeur : Alors que la horde d'Attila, surgie des profondeurs de l'Asie, submerge l'Europe, le petit peuple barbare des Francs s'unit au Romain Aetius pour sauver les restes de l'Empire. A Lutèce, les Parisii terrifiés se raccrochent aux prédictions de Geneviève, quand ils ne la traitent pas de sorcière...
Dans ces temps troublés du ve siècle naît Loup, enfant d'une Franque et d'un guerrier hun. Elevé dans l'entourage du roi Childéric, ce Hun blond, enfant de deux races ennemies, aura pour mission de ramener d'exil le roi franc, père de Clovis...
S'ensuit un roman d'aventures tonitruant et chaleureux, guerrier et paillard. Vus par Cavanna, Mérovée, Attila ou le saint évêque de Troyes parlent comme nous, sentent comme nous. Ils sont terriblement humains, drôles, cruels, tendres ou pathétiques. Mais c'est bien l'histoire mérovingienne, fidèlement ressuscitée, qui surgit dans ces pages.
 


LA HACHE ET LA CROIX, François CavannaLa Hache et la Croix – 352 pages - 2001

Présentation de l'éditeur : Poursuivant l'entreprise de "Hun blond", Cavanna fait revire le personnage de Clovis. Après la bataille de Soissons, Otto et Loup, fidèles serviteurs du jeune chef, sont chargés de surveiller le Gallo-Romain Syagrius, principal adversaire de Clovis. Ils rencontrent sa fille Gisèle et son amie Gwendoline, druidesse d'Armorique. Ils vont devoir négocier avec Geneviève, protectrice de Paris, et se rendre en Burgondie pour convaincre la jeune princesse Clotilde d'épouser leur maître, à la détestable réputation...Fidèle aux données de l'histoire, Cavanna laisse libre cours à sa fantaisie et à sa verve et multiplie les épisodes grivois ou picaresques, voire légendaires. Il propose aussi sa propre vision des origines de la France, des relations entre ethnies, religions et ambitions politiques.



LE DIEU DE CLOTILDE, François Cavanna Le Dieu de Clotilde – 341 pages - 2002

Présentation de l’éditeur : Au jeune Clovis, roi des Francs, il reste à conquérir la Gaule entière, et même, pourquoi pas, tout ce qui fut l’Empire romain. Pour cela, il lui faut d’abord abjurer les dieux du Walhalla et adopter le dieu des chrétiens. Puissamment secondé par l’évêque Rémi, par sainte Geneviève et, surtout, par l’ambitieuse Clotilde, son épouse, Clovis s’achemine vers le baptême et le sacre, la hache au poing, la ruse en tête.
Loup, le « Hun blond », et Otto, son compère, chevaliers d’aventure haïs de Clovis, se voient jetés dans la mêlée. Ils retrouvent au passage une survivante des onze mille vierges martyrisées avec sainte Ursule, se lancent à la reconquête du saint chrême, transforment, bien malgré eux, la déroute en victoire, survivent à maints périls, vivent maintes amours et tissent la trame d’une histoire qui deviendra l’Histoire. Un roman plein de fougue qui revisite avec panache l’histoire de France.



LE SANG DE CLOVIS, François Cavanna Le Sang de Clovis – 407 pages - 2003

Présentation de l’éditeur : C'est l'histoire d'un amour, d'une passion plus forte que la mort même. Fleur insolite et précieuse éclose dans le sanglant bourbier où s'entretue la race maudite issue de Clovis. Pourtant, aimer d'amour ardent la pire ennemie de son père, aimer à en mourir sa propre tante, ajouter l'inceste à la trahison, c'est, en ces temps implacables, mener une partie terrible, une partie dont les enjeux sont des empires quand les protagonistes se nomment Brunehaut et Frédégonde, deux magistrales figures de femmes qui dominent ce siècle d'épouvante.
Après Le Hun blond, La Hache et la Croix et Le Dieu de Clotilde, Cavanna poursuit sa fracassante fresque mérovingienne, nous entraînant au coeur d'un fabuleux roman d'aventures et d'Histoire.


LES REINES ROUGES, François Cavanna Les Reines rouges – 352 pages - 2004

Présentation de l’éditeur : En ceVIe siècle finissant, le pouvoir, en Gaule, est divisé entre deux femmes qui se disputent la suprématie dans l’empire des Francs : Frédégonde et Brunehaut.
Frédégonde, la souillon splendide et perverse à l’ambition insatiable, a su s’élever au rang de reine régente de Neustrie par l’assassinat de son mari Childéric. Elle mène une lutte sanglante contre l’aristocratique Brunehaut, reine régente d’Austrasie.
Brunehaut, la très belle et très pure dont l’ambition est tournée vers le bien de ses peuples, contrainte d’user des mêmes armes que sa rivale, devient peu à peu aussi retorse, aussi implacable, aussi terrifiante que Frédégonde.
Petit Loup, petit-fils du Hun Blond, et la jolie Minnhild se trouvent plongés dans une intrigue mortelle quand meurt l’enfant roi, fils de Brunehaut et seul garant de ses droits à régner.
S’ensuivent d’angoissantes péripéties où, sur sombre sauvagerie des temps, brillent quelques hautes figures, telle celle de Grégoire de Tours, celui-là même qui composera l’Histoire des Francs.


L'ADIEU AUX REINES, François Cavanna L'Adieu aux reines – 288 pages - 2006

Présentation de l’éditeur : Dans ces temps épiques, l'histoire était un formidable roman. Le VIe siècle s'achève et deux reines, animées par une inexpiable haine, s'apprêtent à mettre les Gaules et l'Europe à feu et à sang. Si Frédégonde est mue par des tendances dominatrices, des passions et des lubies perverses, Brunehaut est une femme de haute culture qui nourrit des ambitions élevées : fonder un État évolué. Mais cette femme ardente ne recule devant rien pour venger les siens, exterminés par sa rivale.
C'est sur ce théâtre de la cruauté et de la violence que se joue le déclin de la lignée mérovingienne fondée par Clovis. Complots, sacrifices, trahisons et félonies se succèdent à une cadence accélérée, tandis que Cavanna, lui, s'en donne à cœur joie. Résolument libre et truculent, l'historien et romancier s'empare de cette longue page d'histoire pour notre plus grand plaisir. Sacrément réjouissant !


Mon avis
 : Voilà une série de six tomes qui m’a vraiment captivé. Vous voulez découvrir l’histoire de la dynastie Mérovingienne au Ve siècle, c’est cette lecture que je vous conseille. Un panel de personnages historiques, Clovis, Childéric,
Brunehaut et Frédégonde… côtoient des personnages de fictions tels Loup le Hun blond, son compère Otto, Gwendoline et bien d’autres. François Cavanna, avec sa plume talentueuse, nous plonge dans une histoire romancée, juste ce qu’il faut, et où l’on s’instruit de façon ludique et divertissante. J’ai pu ainsi réviser et me rappeler le fameux vase de Soissons, le baptême de Clovis à Reims, les guerres d’invasions…

Beaucoup d’humour apportent à ce roman historique, une touche de légèreté et des moments vraiment drôles. Il y a tout de même quelques passages inutiles et sans grand intérêt comme, par exemple, les quelques apparitions de Lancelot. Une intrigue brillamment ficelée, des rebondissements à la pelle, un langage cru et familier, des personnages bigrement attachants parfois sincères, parfois sournois en font une série à découvrir. 

Ma note : --toiles.gif

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Melisende 13/08/2008 16:57

Ah ! Je cherche ces livres activement, mais je ne les trouve jamais ! :|
Depuis le temps que j'en entends parler...

Meli

La liseuse 13/08/2008 19:37



Je les ai vu sur Amazon en poche. J’ai hâte de lire ce que tu en penses.



La liseuse 25/06/2007 18:10

Loba, je suis complètement d'accord avec toi. c'est un vrai conteur et son écriture est vraiment étonnante. Je vais me renseigner sur la couronne d'Irène.

Bienvenue Lit-et-rature, je suis très enthousiaste sur cette lecture et je la recommande pour mieux connaître cette période.

Note, Leeloo. Tu m'en donneras des nouvelles.

leeloo 25/06/2007 10:42

Une série qui m'a l'air tout à fait intéressante et qui t'a passionné apparement... alors, je note ;-)

lit-et-rature 24/06/2007 20:38

je ne connais pas cet auteur mais les livres que tu nous présente ont l'air passionnants

Loba 24/06/2007 20:29

un cycle que j'ai lu il y a plus d'un an et que j'avais adoré et dévoré!!
Cavanna a une plume de conteur né et d'écrivain!! Mais attention son style est particulier, très "poissonier", et décalé par son modernisme dans ce haut moyen âge. L'intrusion de Lancelot est marrante et distrayante dans ce milieu sanguinaire

Un autre de ses livres dans la même veine : la couronne d'irène

Ma Lecture du moment . . .


"Le Trône de Fer"
George R.R. Martin

 

DarkFantasy
J'ai lu - Intégrale II

Avis à la population...


        
  Wikio - Top des blogs - Litterature    

Mes Notes de lecture...

  Coup de coeur 

 
Chef d'oeuvre
 Excellent
 Bon (mais...)
 Passable
 A éviter

Mes Coups de coeur 2009

Les Chants de la Walkyrie 


Orgueil et préjugés : Edition spéciale
 
Les âmes brûlées