Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog Littéraire

  • : Au fil de mes lectures
  • Au fil de mes lectures
  • : Mes notes de lecture...Vous y trouverez des genres divers, le fantastique, le polars, le roman historique, la fantasy, la littérature française et étrangère...
  • Contact

" La liseuse " de Fragonard

La-liseuse-copie-2.jpg

Entrez Votre Recherche

Mes Fées et Gestes

 






 

 

Les Archives

...

Avertissement au lecteur qui se risque en ces lieux !
Bienvenue sur mon blog entièrement dédié à l'une de mes passions, les livres. C’est une façon pour moi de garder une trace de mes lectures mais aussi de les partager avec d’autres passionnés et d’échanger des impressions et avis que je souhaite constructifs. 
Bien sûr, mes avis sont personnels et n'engagent que moi.
Bonne balade chez Laetitia la liseuse.

2 juillet 2007 1 02 /07 /juillet /2007 16:36

Lu le 05 mai 2007

Je viens de me rendre compte en me baladant sur le blog d’Isil, que je n’avais pas transféré mon avis du livre « le nain noir » de Walter Scott. Voilà qui est réparé.

Aux éditions de l'aube. Les ingrédients qui m'ont poussé à le choisir : Fantastique, historique, Ecosse, roman, l'auteur.


   coeur-chouette.gif Présentation de l'éditeur : Au cœur des Highlands vit Elshie de Mucklestane, celui que l'on nomme aussi le nain noir. Farouchement misanthrope, il effraie plus qu'il n'attire; ses traits et son caractère en font le sujet de toutes les rumeurs chez les paysans alentour. Vivant en ermite, il est affublé de curieux pouvoirs sur ces terres de légendes, de magie, mais aussi de superstitions... Brigands et malfaisants rôdent parfois en ces contrées sous des habits de noblesse, et le nain devra, enfin !, sortir de son isolement pour affronter de sombres passions humaines.

Biographie de l'auteur : Walter Scott (1771-1832), considéré comme l'inventeur du roman historique avec les grandes et inoubliables figures que sont Ivanhoé ou Quentin Durward, nous a également proposé de superbes textes consacrés aux mœurs écossaises, au rang desquels Le Nain noir, publié en 1816, fait figure d'œuvre maîtresse.
 


Mon avis
: Le livre est paru aux éditions de l'Aube en format poche. Ce récit nous conte l'histoire d'Elshie de Mucklestane, dit le nain noir. Les gens des Highlands le croient doté de ténébreux pouvoirs et tout au long du livre nous doutons sur ces derniers. Voilà un véritable petit bijou de la littérature écossaise. Walter Scott est un merveilleux conteur. Il manie avec brio sa plume et réunit merveilleusement des pans d’histoire et de traditions populaires. Malgré son air profondément bourru, sauvage et solitaire, Elshie nous apparaît au fil des pages comme un être généreux et humain. Les personnages qui gravitent autour de lui sont fascinants et nous les découvrons sous un nouveau jour à la fin de l’histoire que j’ai eu du mal à quitter. Je me suis complètement absorbée dans ce conte vraiment fabuleux. Je suis d’ailleurs bien partie pour découvrir d’autres texte de l’auteur tant il écrit bien. Le prochain sera « La veuve des Highlands et autres contes surnaturels ».

Ma note :


Extrait : C’était une belle matinée d’avril, quoique la neige fût tombée abondamment pendant la nuit ; aussi la terre était couverte d’un manteau éblouissant de blancheur, lorsque deux voyageurs à cheval arrivèrent à l’auberge de Wallace. Le premier était un homme grand et robuste, vêtu d’une redingote grise (Ridingcoat  :manteau de cavalier), avec une toile cirée sur son chapeau, un grand fouet garni en argent, des bottes et de gros éperons. Il montait une grande jument baie, au poil rude, mais en bon état, avec une selle de campagne et une bride militaire à double mors un peu rouillé. Celui qui l’accompagnait paraissait être son domestique ; il montait un poney gris (Petit bidet d’Écosse), portait un bonnet bleu, une grosse cravate autour du cou, et de longs bas bleus au lieu de bottes. Ses mains, sans gants, étaient noircies de goudron, et il avait vis-à-vis de son compagnon un air de respect et de déférence, mais aucun de ces égards affectés que prodiguent à leurs maîtres les valets des grands. Au contraire, les deux cavaliers entrèrent de front dans la cour, et la dernière phrase de leur entretien fut cette exclamation : - Dieu nous soit en aide ! si ce temps-là dure, que deviendront les agneaux ? Ces mots suffirent à mon hôte, qui s’avança pour prendre le cheval du principal voyageur, et le tint par la bride pendant que celui-ci descendait ; le garçon d’écurie rendit le même service à son compagnon ; et mon hôte, saluant l’étranger, lui demanda : - Eh bien ! quelles nouvelles des montagnes du sud ? (Par opposition aux montagnes du nord. C’est le nom qu’on donne aux montagnes des comtés de Rosburgh, de Selkirk, etc.)
- Quelles nouvelles ? dit le fermier ; d’assez mauvaises, je crois ; si nous pouvons sauver les brebis, ce sera beaucoup ; quant aux agneaux, il faudra les laisser aux soins du Nain noir.
- Oui, oui, ajouta le vieux berger (car c’en était un) en hochant la tête, le Nain aura beaucoup à faire avec les morts ce printemps.
- Le Nain noir ! dit mon savant ami et patron Jedediah Cleishbotham ; et quel personnage est celui-là ? (...)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Karine 26/01/2009 11:33

C'est vrai qu'il a l'air bien !

Lou 16/07/2007 23:43

très tentant !

La liseuse 08/07/2007 21:36

c'est vraiment un auteur à découvrir. J'ai adoré sa plume.

Isil 06/07/2007 19:26

Ah oui quelle merveille!

Ma Lecture du moment . . .


"Le Trône de Fer"
George R.R. Martin

 

DarkFantasy
J'ai lu - Intégrale II

Avis à la population...


        
  Wikio - Top des blogs - Litterature    

Mes Notes de lecture...

  Coup de coeur 

 
Chef d'oeuvre
 Excellent
 Bon (mais...)
 Passable
 A éviter

Mes Coups de coeur 2009

Les Chants de la Walkyrie 


Orgueil et préjugés : Edition spéciale
 
Les âmes brûlées