Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog Littéraire

  • : Au fil de mes lectures
  • Au fil de mes lectures
  • : Mes notes de lecture...Vous y trouverez des genres divers, le fantastique, le polars, le roman historique, la fantasy, la littérature française et étrangère...
  • Contact

" La liseuse " de Fragonard

La-liseuse-copie-2.jpg

Entrez Votre Recherche

Mes Fées et Gestes

 






 

 

Les Archives

...

Avertissement au lecteur qui se risque en ces lieux !
Bienvenue sur mon blog entièrement dédié à l'une de mes passions, les livres. C’est une façon pour moi de garder une trace de mes lectures mais aussi de les partager avec d’autres passionnés et d’échanger des impressions et avis que je souhaite constructifs. 
Bien sûr, mes avis sont personnels et n'engagent que moi.
Bonne balade chez Laetitia la liseuse.

16 septembre 2007 7 16 /09 /septembre /2007 14:52
Rafael, derniers jours 
Editions 10/18 - 191 pages - Publié en 1991


Présentation de l'éditeur : Il est illettré, alcoolique, père de trois enfants, sans travail ni avenir. Il survit près d'une décharge publique, quelque part dans le sud-ouest des États-Unis. Mais l'Amérique ne l'a pas tout à fait oublié. Un inconnu, producteur de snuff films, lui propose un marché : sa vie contre trente mille dollars. Il s'appelle Rafael, et il n'a plus que trois jours à vivre... Avec ce roman, Gregory Mcdonald n'a pas seulement sondé le cœur de la misère humaine, il lui a aussi donné un visage et une dignité. 

L’auteur a dit à propos de ce livre : « C'était un challenge : je suis parti de ce qui peut exister de plus mauvais pour montrer ce qu'il peut y avoir de meilleur chez un homme : comment transformer l'horreur totale en une grande histoire d'amour. J'espère qu'en écrivant des bouquins tels que celui-là j'arriverai à faire remonter la conscience des gens à la surface ». http://www.gregorymcdonald.com/

Mon avis : Publié en 1991 sous le titre original « the brave », ce roman a été adapté au cinéma par Johnny Depp en 1997. Pour ce livre, l’auteur a obtenu le prix « Trophées 813 du meilleur roman étranger » en 1997.

Malgré la brièveté de cette histoire, seulement 191 pages, le lecteur est rapidement happé par la violence du texte, par la misère sociale qui s’en dégage. Dans un avertissement au lecteur, Gregory Macdonald conseille aux âmes sensibles de passer le chapitre 3 bien que cela sert le propos général du livre. En effet, le producteur qui engage Rafael lui décrit, sans état d’âme, les souffrances qu’il va endurer lors du snuff film. Malgré la dureté de ce chapitre, ce sont surtout les conditions de vie misérables de ces pauvres gens de Morgantown (décharge publique), leur alcoolisme, leur crasse et leur désespoir qui interpellent le plus. Et n’oublions pas l’indifférence de la société qui les ignore, les juge, les méprise. Rafael, conscient de cette vie sans espoir, décide d’agir par amour pour sa femme Rita et ses 3 enfants. Naïf, il pense avoir trouvé la solution pour offrir à sa famille un avenir. Sa vie contre 30.000 dollars. Ce sacrifice nous bouleverse d’autant plus qu’à la suite de cet entretien avec la mort, il ne lui restera que trois jours à vivre et profiter des siens. Et ce sont justement les événements des derniers jours qui vont lui faire retrouver sa dignité, son bonheur. Mais nous, lecteurs, ne pouvons nous empêcher de nous indigner face à ce miroir aux alouettes.

Ce récit nous brûle les boyaux comme l’alcool qui imprègne ces pages et nous laisse, une fois la dernière page tournée, la gorge nouée. Au final, un très beau livre à la fois sombre et bouleversant qui ébranle nos consciences. Une belle leçon d’humanité.

Ma note
:
  

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Vincent 21/04/2009 23:55

Oui, un livre poignant, un "snuff-livre" : cru, dur et si réel. Qui nous ramène les pieds sur terre. On ne peut que s'attacher à Rafael et à son salut.Je n'ai jamais vu le film et ne savais même pas que c'était l'adaptation du livre. Je vais m'empresser de le regarder...

Caroline 19/09/2007 19:56

Le sujet m'avait l'air assez glauque, mais je vais me laisser tenter par ton excellente critique !

La liseuse 20/09/2007 16:48

c'est vrai Caroline, mais mis à part le chapitre 3 (assez dur c'est vrai), le texte met l'accent sur les conditions de vie de cette famille et plus précisément de Rafael qui ne cesse de chercher une vie meilleure pour les siens. Difficile quand on est jeune adulte fauché, paumé et abîmé par l'alcool. c'est plutôt désespérant, oui !

InColdBlog 17/09/2007 12:57

Ce livre m'avait tellement bouleversé que je n'ai toujours pas osé voir l'adaptation que Depp en a fait au ciné (http://incoldblog.blogspot.com/2006/09/un-poing-dans-la-gueule.html)

La liseuse 20/09/2007 16:54

Je vais aller lire ton billet. Au contraire, cette lecture m'a donné envie de voir le film. Je vais me lancer mais c'est vrai que je pleure plus facilement devant un film que sur un livre. Je ferais le plein de mouchoir avant, lol !

Florinette 17/09/2007 11:52

Un livre fort que je m'empresse de noter !!

La liseuse 20/09/2007 16:51

c'est tout à fait ça Florinette. A lire tout de même quand le moral est au beau fixe sinon on risque d'en ressortir déprimé. c'est le côté sombre de notre société, malheureusement !

anjelica 16/09/2007 21:52

Et bien ton billet est bien senti. Je note ce livre, La liseuse.
Bonne semaine :)

La liseuse 20/09/2007 16:36

Oui c'est un sacré livre qui ne nous laisse pas indifférent. 10/18 est vraiment une valeur sûre ! je n'ai jamais été déçue par leurs livres. et bonne semaine à toi aussi !

Ma Lecture du moment . . .


"Le Trône de Fer"
George R.R. Martin

 

DarkFantasy
J'ai lu - Intégrale II

Avis à la population...


        
  Wikio - Top des blogs - Litterature    

Mes Notes de lecture...

  Coup de coeur 

 
Chef d'oeuvre
 Excellent
 Bon (mais...)
 Passable
 A éviter

Mes Coups de coeur 2009

Les Chants de la Walkyrie 


Orgueil et préjugés : Edition spéciale
 
Les âmes brûlées