Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog Littéraire

  • : Au fil de mes lectures
  • Au fil de mes lectures
  • : Mes notes de lecture...Vous y trouverez des genres divers, le fantastique, le polars, le roman historique, la fantasy, la littérature française et étrangère...
  • Contact

" La liseuse " de Fragonard

La-liseuse-copie-2.jpg

Entrez Votre Recherche

Mes Fées et Gestes

 






 

 

Les Archives

...

Avertissement au lecteur qui se risque en ces lieux !
Bienvenue sur mon blog entièrement dédié à l'une de mes passions, les livres. C’est une façon pour moi de garder une trace de mes lectures mais aussi de les partager avec d’autres passionnés et d’échanger des impressions et avis que je souhaite constructifs. 
Bien sûr, mes avis sont personnels et n'engagent que moi.
Bonne balade chez Laetitia la liseuse.

7 février 2008 4 07 /02 /février /2008 18:54

Après ma lecture en 2007 du roman « Une promesse » - Prix Médicis 2006 - qui m’avait arraché quelques larmes, Sorj Chalandon récidive une nouvelle fois avec un troisième roman bouleversant se déroulant sur une vingtaine d’années en Irlande. Je ne peux qu’espérer – mais je n’en doute pas – que ce roman « coup de poing, coup de cœur » connaissent le même succès que le précédent.


Mon-traître.jpg
Editions Grasset - janvier 2008 - 288 pages     coeur-chouette.gif      

Présentation de l'éditeur
:
Mon Traître est l’histoire d’Antoine, luthier parisien qui découvre l’Irlande des violons. Il ne sait rien du Nord. Peu lui importe. Ses héros sont archetiers, grands luthiers de légende. La guerre n’est pas encore passée par lui puis, un jour, elle s’impose. Antoine va devenir Tony, pour les gens de Belfast, parce qu’il les verra vivre et souffrir et se battre. Et qu’ils l’aimeront en retour comme un fils. Et puis il y a Tyrone Meehan. L’Irlande est sa bataille. Il boit, il chante, il vous enlace, il vous prend le bras pour parler en secret. Il est engagé à jamais, sans que jamais rien ne le trahisse. Il est l’insoupçonnable. Tyrone donc, l’ami d’Antoine, son frère, son traître à lui. Tyrone n’est pas Denis (le personnage réel qui a inspiré Tyrone). Leurs regards se ressemblent pourtant. Sorj Chalandon n’est pas Antoine, leur douleur est pourtant la même. Denis Donaldson a été exécuté le 4 avril 2006, alors que Sorj Chalandon écrivait l’histoire de Tyrone Meehan. Il a été tué par une arme de chasse, dans le petit cottage familial qui le cachait. Nous ne savons pas qui tenait le fusil. Personne n’a été accusé ce jour.

Mon avis
 : Journaliste de métier, Sorj Chalandon a reçu le Prix Albert Londres en 1988 pour ses reportages sur l’Irlande du Nord alors en guerre. « Mon traître » nous plonge au cœur du conflit irlandais mais il est surtout question d’une trahison, d’une longue amitié trahie. Celle qu’a réellement vécu l’écrivain avec Denis Donaldson, un de leaders de l’IRA et du Sinn Féin, parti politique du mouvement armé. Son traître. Roman thérapie pour l’écrivain, ce dernier invente son double sous les traits d’antoine, luthier parisien amoureux de l’Irlande et celui de Denis, son traître, sous les traits de Tyrone Meehan. Au travers de cette fiction, il s’interroge sur les raisons de cette tromperie et sur la nature de cette amitié tout en esseyant d’apporter des réponses.

La plume de Sorj Chalandon est toujours aussi redoutable. Les phrases sont brèves et terriblement efficaces. L’auteur cite : « Il faut aller au sang des mots. Mes mots sont tellement nettoyés qu’ils en sont douloureux. J’écris coupé déjà. Pour « Mon traître », il n’y a quasiment pas eu de retouche, c’est presque le premier jet. Quand j’écris les mots, ils ont déjà été nettoyés dans ma tête. Le mot parfait, c’est celui qui est cassant. Celui qui n’a pas de gras autour. Chaque mot devrait être une larme de glace qui se casse net. »

L’Irlande est évoquée avec passion. Antoine nous la retranscrit à sa manière, avec une émotion des plus vibrante. Le lecteur ressent le froid et la pluie du pays, les verres de Guinness bus dans les pubs, les poignées de mains échangées entre activistes dans les rues de Belfast, les chants traditionnels gaéliques célébrés à l’abri des regards ennemis, les silences qui en disent long…
Au final, une lecture intimiste, à fleur de peau qui évoque l’amitié, la fraternité mais aussi les faiblesses de l’âme humaine. Un livre à mettre entre toutes les mains.

Ma note :

Lire un extrait + Interview de l'auteur + Vidéo de l'auteur + Podcast RTL + Sunday Bloody Sunday U2

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Flour in the Face Game 10/07/2014 14:45

Haha! That was so crazy! So, how did you manage to pull it off? Initially I had no hopes after what I had seen the other day. But, seems that everything is back on track! Thank you so much for sharing.

Nico 06/10/2010 19:34



Je ne suis jamais entré dans ce roman, en raison du manque de rythme et du personnage auquel je ne me suis pas attaché. Je me suis ennuyé. Dommage...



belledenuit 29/08/2009 14:04

Moi qui m'étais dit que je ne rajouterai pas de bouquin dans ma LAL pour l'instant, voilà que c'est râté. En tout cas, ce titre me parle plus que "Une promesse" qui m'a trop touchée.

La liseuse 01/09/2009 16:25


Belledenuit, c'est un autre sujet, très différent, qui traite de la trahison, de l'amitié.


Mara 18/08/2009 17:09

Je t'ai renvoyé un mail avec ma réponse, j'espère qu'il est arrivé.

Mara 17/08/2009 19:33

Désolée, je descend en train sur nice et je n'ai pas de voiture sur place. A la rigueur, on peut se retrouver à marseilles, en 2h30 je peux y être en train.

La liseuse 18/08/2009 17:05


Mara, Je t'ai envoyée un message via ton blog.


Ma Lecture du moment . . .


"Le Trône de Fer"
George R.R. Martin

 

DarkFantasy
J'ai lu - Intégrale II

Avis à la population...


        
  Wikio - Top des blogs - Litterature    

Mes Notes de lecture...

  Coup de coeur 

 
Chef d'oeuvre
 Excellent
 Bon (mais...)
 Passable
 A éviter

Mes Coups de coeur 2009

Les Chants de la Walkyrie 


Orgueil et préjugés : Edition spéciale
 
Les âmes brûlées