Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog Littéraire

  • : Au fil de mes lectures
  • Au fil de mes lectures
  • : Mes notes de lecture...Vous y trouverez des genres divers, le fantastique, le polars, le roman historique, la fantasy, la littérature française et étrangère...
  • Contact

" La liseuse " de Fragonard

La-liseuse-copie-2.jpg

Entrez Votre Recherche

Mes Fées et Gestes

 






 

 

Les Archives

...

Avertissement au lecteur qui se risque en ces lieux !
Bienvenue sur mon blog entièrement dédié à l'une de mes passions, les livres. C’est une façon pour moi de garder une trace de mes lectures mais aussi de les partager avec d’autres passionnés et d’échanger des impressions et avis que je souhaite constructifs. 
Bien sûr, mes avis sont personnels et n'engagent que moi.
Bonne balade chez Laetitia la liseuse.

19 avril 2008 6 19 /04 /avril /2008 16:42

                                                     Elaine - Herbert Gustav Schmalz (1856-1935)


Une envie comme ça de poster une peinture en rapport avec le temps par ici. Petite accalmie aujourd'hui. Enfin la pluie est de retour accompagnée d'orage et la joie de voir un jardin se parer de belles couleurs comme le vert. Au diable la sécheresse mais bon sang qu'il fait chaud. Et oui nous somme en Provence et la pluie se mérite ici. Il faut donc souffrir avant quéclate l'orage...

Brumes et pluies

 

Ô fins d'automne, hivers, printemps trempés de boue,
Endormeuses saisons ! je vous aime et vous loue
D'envelopper ainsi mon coeur et mon cerveau
D'un linceul vaporeux et d'un vague tombeau.

Dans cette grande plaine où l'autan froid se joue,
Où par les longues nuits la girouette s'enroue,
Mon âme mieux qu'au temps du tiède renouveau
Ouvrira largement ses ailes de corbeau.

Rien n'est plus doux au coeur plein de choses funèbres,
Et sur qui dès longtemps descendent les frimas,
Ô blafardes saisons, reines de nos climats,

Que l'aspect permanent de vos pâles ténèbres,
- Si ce n'est, par un soir sans lune, deux à deux,
D'endormir la douleur sur un lit hasardeux.

Par Charles Baudelaire

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pierre-Michel 06/11/2009 08:06



Dans cette grande plaine où l'autan froid se joue,
Où par les longues nuits la girouette s'enroue,
Mon âme mieux qu'au temps du tiède renouveau
Ouvrira largement ses ailes de corbeau.


 


Je ne connaissais pas ce joyau.


Où tout parait tomber sous le sens, dans cette strophe, et où pourtant seul le
poète est capable d’imposer spontanément à l’esprit la trame du ressenti.



La liseuse 08/11/2009 13:55


Pierre-Michel, c'est un des rares poètes que j'admire pour le talent qu'il a pour exprimer les sentiments au travers de ses écrits. Il sait toucher ses lecteurs.


Melisende 13/08/2008 15:57

Je vois qu'on a les mêmes goûts en matière de peinture, effectivement.
Les préraphaélites sont des créateurs admirables. :D

Meli

Choupynette 24/04/2008 20:28

belle alliance de peinture et poésie!

La liseuse 25/04/2008 15:34


C'est promis, je renouvellerais l'exercice ! Contente que ce billet vous ait plus.

Le beau temps est revenu. Le printemps est bien installé. Mon muguet que j'ai planté l'année dernière est prêt pour le 1er mai.



lamousme 23/04/2008 13:55

alors surtout quand tu as une petite envie comme ça tu ne te prive pas !!!! :o)))

florinette 21/04/2008 15:46

Dans le sud-ouest, le temps est mitigé, mais heureusement que la douceur a réussi à s'installer !
Merci pour ce très beau poème !

Ma Lecture du moment . . .


"Le Trône de Fer"
George R.R. Martin

 

DarkFantasy
J'ai lu - Intégrale II

Avis à la population...


        
  Wikio - Top des blogs - Litterature    

Mes Notes de lecture...

  Coup de coeur 

 
Chef d'oeuvre
 Excellent
 Bon (mais...)
 Passable
 A éviter

Mes Coups de coeur 2009

Les Chants de la Walkyrie 


Orgueil et préjugés : Edition spéciale
 
Les âmes brûlées