Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog Littéraire

  • : Au fil de mes lectures
  • Au fil de mes lectures
  • : Mes notes de lecture...Vous y trouverez des genres divers, le fantastique, le polars, le roman historique, la fantasy, la littérature française et étrangère...
  • Contact

" La liseuse " de Fragonard

La-liseuse-copie-2.jpg

Entrez Votre Recherche

Mes Fées et Gestes

 






 

 

Les Archives

...

Avertissement au lecteur qui se risque en ces lieux !
Bienvenue sur mon blog entièrement dédié à l'une de mes passions, les livres. C’est une façon pour moi de garder une trace de mes lectures mais aussi de les partager avec d’autres passionnés et d’échanger des impressions et avis que je souhaite constructifs. 
Bien sûr, mes avis sont personnels et n'engagent que moi.
Bonne balade chez Laetitia la liseuse.

19 octobre 2008 7 19 /10 /octobre /2008 11:46

 

Editions l’Archipel - Thriller - Octobre 2008 - 525 pages
 
Présentation de l’éditeur : Après avoir quitté précipitamment les États-Unis, John Baron, le héros de L'Exilé, ancien inspecteur du Los Angeles Police Department, a refait sa vie en Angleterre sous le nom de Nicolas Marten. Il revient toutefois aux États-Unis lorsque son amour de jeunesse l'appelle à son chevet. La jeune femme lui apprend alors qu'elle a été empoisonnée après avoir découvert un trafic d'armes chimiques clandestin. Un groupe satanique, la secte d'Aldebaran, s'apprêterait à frapper. Cette confrérie réunissant financiers et politiques existe depuis la Renaissance ; elle s'inspire d'un addendum secret au Prince de Machiavel. Son but : dominer le monde et éradiquer l'islam.
 
Première étape : abattre le président de la République française et la chancelière allemande, dont ils désapprouvent la politique au Moyen-Orient. Pour cela, ils ordonnent au Président américain, John Harris, de souscrire à leurs demandes. Mais ce dernier refuse de coopérer. Sentant sa vie menacée, Harris s'enfuit. Avec Marten, sans pouvoir se fier à quiconque, ils vont défier la secte...
 
Un peu d’histoire : Nicolas Machiavel, né en 1469 à Florence, fut un des grand penseurs de la renaissance. Philosophe et politicien, son œuvre majeur reste « Le prince », traité de politique, qui donna plus tard naissance à l’expression de Machiavélique.
 
Mes impressions : Allan Folsom nous livre dans cette suite de "L’exilé", un conspiration très ambitieuse. En effet, le lecteur découvre une organisation secrète dont l’origine remonterait à la renaissance. Sa dangerosité tiendrait du fait qu’elle détient un livre inconnu du public - une suite de l’ouvrage « Le prince » - écrit par Machiavel lui-même. Son contenu donnerait à son possesseur toutes les clés pour obtenir le pouvoir suprême et le conserver. A travers les siècles, cette société a donc mis à profit ces instructions pour atteindre les sphères du pouvoir dans divers domaines et s’y maintenir par tout les moyens. Désormais, l’ancien flic Nicolas Marten, le président John Harris et quelques alliés devront affronter un redoutable ennemi et faire preuve de ruse pour survivre et éviter l’avènement d’un nouvel ordre mondial.
 
"Le complot Machiavel" est un thriller mené tambour-battant où chaque titre de chapitres nous rappellent que l’heure tourne et que chaque minute compte. Le lecteur suit Nicolas Marten dans sa course effrénée à travers les USA, l’Espagne, la France, l’Allemagne pour se terminer en Angleterre. L’auteur n’est d’ailleurs pas tendre avec ses personnages principaux qu’il malmène à un point où l’on se demande si tout cela est plausible. Allan Folsom nous offre un pur récit d’action ! En rechanche, l’histoire aurait gagné à être plus condensée car l’intrigue traîne quelque peu en longueur entre chaque rebondissement à l’image de cette descente interminable dans une ancienne mine. L’épilogue conclut de manière à faire appel à l’imagination du lecteur et laisse présager une suite des aventures de Nicolas Marten alias John Baron.
 
Ma note :

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pierre-Michel 14/12/2009 06:45



L’innocent paye l’iniquité des autres, cette citation faite par Camille alors
prisonnière, est de tout à fait de circonstance, et dans cette science fiction, mais aussi hélas dans la vie.


Mais hélas ce livre se laisse lire sans plus ; car cette course entre nos deux héros et leurs poursuivants manque son but, trop de
circonstances favorables font qu’on est de moins en moins enthousiasme. De plus cette machination ma parut en peu trop utopique, du fait de prendre le président des  Etats- Unis  comme victime.



La liseuse 14/12/2009 17:01



Pierre-Michel, je suis assez d'accord. Je pense quand même lire la suite car vu la chute, tout laisse à penser que notre héro sera bientôt de retour. En espérant que l'intrigue
tienne la route cette fois-ci. Merci pour votre avis.



Joelle 05/11/2008 10:44

J'ai L'exilé dans ma PAL (je l'avais acheté à sa sortie aux US) mais vu qu'il y avait une suite prévue, je ne l'ai pas encore lu. Il va falloir que j'achète celui-là donc :) Mais mon préféré de Folsom est "L'empire du mal" qui me l'a fait découvrir :)

La liseuse 07/11/2008 23:14



Joëlle, très très bon l’exilé ! c’est noté pour « l’empire du
mal ». J’aime bien l’écriture de l’auteur.



Florinette 23/10/2008 12:21

Quand une intrigue traîne en longueur, j'ai tendance à décrocher de l'histoire et si en plus on reste sur sa faim ou plutôt donner libre cours à notre imagination sans savoir vraiment s'il y aura une suite...pffff c'est ce qui me fait supposer que je risque d'être déçue.

La liseuse 23/10/2008 18:41



Loulou, oui, il s’agit de "l’Exilé". J’ai mis le lien vers ma chronique au
début de mon avis. Nicolas Marten en est le héros mais il y porte son véritable nom, John Baron. Le lecteur y découvre pourquoi il a dû changer d’identité. Il n’est pas indispensable de lire
"l’éxilé" avant - pour la compréhension de l’intrigue - mais c’est préférable en ce qui concerne le personnage de Nicolas Marten. Et puis, entre lecteurs, je te conseille plutôt l’éxilé qui est
excellent. Il est poche.



Florinette, tu n’aimes pas les fins ouvertes ? dans mon cas, c’est le contraire. J’ai une nette préférence pour celles-ci. C’est au lecteur d’imaginer la suite. J’apprécie ce
concept. Pour ce qui est des longueurs, je dirais que l’action - à haute dose - compense cette faiblesse et finalement, on arrive vite à la fin. Mais je le trouve en dessous du premier tome,
l’exilé. Dommage !



loulou 23/10/2008 07:07

je ne savais pas qu'il y avait un premier tome!
Cela ressemble à la série "24" selon le libraire G. Collard.
Je suis bien tentée, mais faut-il avoir lu "l'éxilé" avant?

Keltia 21/10/2008 15:49

Pas frapper mais... je t'ai taguée.

La liseuse 21/10/2008 19:55



Florinette, ce n’est pas un mauvais thriller mais j’avais tellement été
emballé par « l’exilé » que cette suite m’a un poil déçue. C’est ce qui arrive souvent avec les suites d’ailleurs. Qu’est-ce qui te rebute ?


Cendre, je ne devrais pas le dire mais je triche ! J’avais déjà lu « le sang du
temps » avant la création de mon blog. Comme je lis un livre par semaine - sans compter les BD -, j’ai eu la richissssssime idée de rajouter d’anciennes lectures. Je n’ai donc eu qu’à
le relire en diagonale pour me rafraîchir la mémoire.


Keltia, Ouh la vilaine ! Je me souviendrais de ce jour.
Gnark, gnark, gnark !



Ma Lecture du moment . . .


"Le Trône de Fer"
George R.R. Martin

 

DarkFantasy
J'ai lu - Intégrale II

Avis à la population...


        
  Wikio - Top des blogs - Litterature    

Mes Notes de lecture...

  Coup de coeur 

 
Chef d'oeuvre
 Excellent
 Bon (mais...)
 Passable
 A éviter

Mes Coups de coeur 2009

Les Chants de la Walkyrie 


Orgueil et préjugés : Edition spéciale
 
Les âmes brûlées