Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog Littéraire

  • : Au fil de mes lectures
  • Au fil de mes lectures
  • : Mes notes de lecture...Vous y trouverez des genres divers, le fantastique, le polars, le roman historique, la fantasy, la littérature française et étrangère...
  • Contact

" La liseuse " de Fragonard

La-liseuse-copie-2.jpg

Entrez Votre Recherche

Mes Fées et Gestes

 






 

 

Les Archives

...

Avertissement au lecteur qui se risque en ces lieux !
Bienvenue sur mon blog entièrement dédié à l'une de mes passions, les livres. C’est une façon pour moi de garder une trace de mes lectures mais aussi de les partager avec d’autres passionnés et d’échanger des impressions et avis que je souhaite constructifs. 
Bien sûr, mes avis sont personnels et n'engagent que moi.
Bonne balade chez Laetitia la liseuse.

29 novembre 2008 6 29 /11 /novembre /2008 20:20

Le Profileur : Homonecrosis Ed. Septième choc - BD Horreur/Thriller - 64 pages - Octobre 2008

 

Présentation de l’éditeur : «Dans la noirceur de l’abîme, la souffrance vous guidera. Ce sera une souffrance muette, celle des corps blessés, souillés, rejetés, puis vomis aux pieds d’une humanité terrifiée. Une souffrance muette d’où surgiront les insoutenables questions. Celles des vivants… »
 

Expert en profilage criminel, le docteur Karabegovic, un bosniaque installé à Chicago, se lance à la poursuite d’un tueur en série particulièrement monstrueux qui torture à mort et mutile de jeunes prostituées. Mais cette fois, Karabegovic doit faire équipe avec Dolorès Tolima, une fougueuse inspectrice mise au placard par sa hiérarchie. L'investigation s'annonce difficile pour ces deux êtres à la dérive : les fantômes du passé ne cessent de tourmenter Karabegovic, tandis que Tolima dissous son mal-être dans l’alcool. Cependant, Dolorès va peu à peu découvrir les étranges méthodes du docteur qui leur permettront de suivre une piste sérieuse.

 

Mais le mystère du Profileur persiste. Quel terrible passé a-t-il connu pendant le siège de Sarajevo en 1995 ? Qui est l’inquiétant Pokolj et la mystérieuse Petite Sirène qui semblent hanter son esprit ? Et pourquoi le Procureur Jack Baron couvre-t-il les investigations de Karabegovic menées en parallèle de l’enquête officielle ? Alors qu’auteur d’eux, la violence quotidienne d’une société malade suinte et se répand, Karabegovic et Tolima parviennent, malgré leur mésentente, à identifier un suspect… Pourtant au lieu de résoudre les meurtres, la confrontation avec le serial killer révèlera toutes les ambiguïtés, les erreurs et la fragilité qui composent l’âme humaine.

 

Mon avis : Proche de l’univers cinématographique du thriller "Seven" de David Fincher, cet album écrit par Thierry Lamy et Damien Venzi ne laissera pas le lecteur indifférent. Glauque, violent et implacable, Le profileur expose sans fard, la noirceur de l’âme du serial-killer qui hante ces pages. Ici, l’espoir n’est pas de mise. Pas de sentiments non plus ! Ceux qui tentent de l’arrêter peuvent-ils s’en sortir indemnes ? L’auteur dresse le portrait de surprenants personnages marqués par la vie. C’est le cas du Dr Karabegovic devenu profileur par la force des choses. Son passé tourmenté le poursuit de bien étrange manière. Loin des clichés, ce héro vieillissant et claudiquant n’hésite pas à plonger, corps et âme, dans les profondeurs du mal pour traquer les pires criminels. Dans cette chasse à l’homme, il sera aidé de Dolorès Tolima, flic hors-pair mais un peu trop portée sur la bouteille et toute aussi désespérée. Bref ! Une équipe de choc et de failles.

 

Damien Venzi dessine un Chicago gris et froid. Le climat qui y règne est pesant, malsain, sombre, parfait pour un tueur en quête de proie. Les compositions de planches comme les cadrages sont osés et les clairs-obscurs bien rendus. C’est un graphisme très visuel qui transpire les émotions. L’incursion du surnaturel est la seule ombre au tableau à noter dans ce récit. En effet,  l’histoire est déjà bien assez complexe sans que le côté mystique ne vienne alourdir cette intrigue à la chute assez singulière et bien amenée. Savez-vous que cette histoire est tirée de faits réels ? Le scénariste y consacre d’ailleurs une page très instructive à la fin de ce one-shot, suivie d’une interview complémentaire. Aussi fascinant qu’inquiétant, The profiler : Homonecrosis a bien des atouts pour combler les amateurs du genre. A réserver aux lecteurs avertis !

 

Ma note : undefined

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Joelle 03/12/2008 15:51

Si la maison d'édition est toute récente, c'est peut-être pour ça que je ne l'ai pas vu (en général, au départ, les librairies non spécialisées BD en commandent des petites quantités et si tout a été vendu, on ne peut pas les voir sur les présentoirs ! mdr !).

Le pire, c'est que je suis allée voir le site que tu m'as donné (les planches sont impressionnantes !) et j'ai vu que j'ai emprunté un titre de leur catalogue hier à la biblio (Winter freaks) :)

Quant à Saw, j'ai vu les 4 et je les ai trouvés excellents (avec une petite baisse quand même sur le 3 ... enfin, il me semble que c'est le 3 !). Et puis, cela ne fait pas si peur que ça vu que je regardais un de ces films (le 4 je crois), toute seule à la maison avec les minettes, à minuit, quand on a toqué à ma fenêtre ! Et je ne suis pas morte d'une crise cardiaque !!!! mdr ! (c'était une dame qui passait en voiture et qui voulait me signaler que les moutons de la ferme avaient sauté la barrière et se baladaient allègrement sur la route ... comme d'hab ! elle a frappé chez moi car c'était la seule maison un peu éclairée dans le coin ... pfff, elle ne se rendait pas compte de la frayeur qu'elle aurait pu me causer ! mdr !)

La liseuse 04/12/2008 10:54



Joelle, je pense aussi. Il y a tellement de parution BD que les titres
doivent pas mal tourner sur les tables des nouveautés.


 


Tu as vu ça ? le graphisme est vraiment terrible. Je dirai même qu’il hypnotise.
Winter freaks ? je ne connais pas mais je vais aller voir ça sur le site.


 


Arf ! je t’imagine bien. Quelle scène terrible… Moi je serais déjà morte de peur. Bon,
tu m’as convaincue, je vais déjà voir le 1° volet. Ce sont toujours les meilleurs.



Keltia 02/12/2008 18:46

Brrrr, j'ai peur que ça ne provoque des nuits blanches chez moi aussi! La couverture est effrayante mais superbe, je trouve.

La liseuse 03/12/2008 10:37



Joelle, c’est une toute jeune maison d’édition. http://www.septiemechoc.fr/qui.php : voilà pour
l’histoire. Luc Besson fait aussi partie de l’aventure. Je n’ai pas mis de planches dans le billet mais un petit lien sur la couv’ qui te permettra de voir plusieurs
planches.


Florinette, arf ! effectivement, c’est du frisson
garanti.


Keltia, toi aussi ? bon, je ne veux pas non plus vous causer à toutes
des nuits blanches à guetter le moindres bruits sous les couettes - ce qui m’arrive aussi quand je vois des films d’horreur - mais heureusement, j’en vois de moins en moins. J’aimerai bien voir
le film « Saw » mais j’hésite encore…



Florinette 02/12/2008 12:08

La couverture me donne déjà la chair de poule, je préfère passer, car sinon c'est cauchemars garantis !

Joelle 02/12/2008 09:22

C'est étonnant que celui-ci n'ait pas attiré mon oeil (avec une telle couverture et ce titre !)

Emma 30/11/2008 22:16

Oulà ! Je vais aller de ce pas le feuilleter à la Fnac ! Tout à fait mon genre de lecture !

La liseuse 01/12/2008 17:17



Gambadou, je savais que cette BD allait tous vous faire réagir. Vous
l’aurais tous compris ! J’aime me faire peur. Je suis d’accord avec toi, la couv’ est terrible et terrifiante !


 


Emma, ah une courageuse de plus. N’oublie pas de cliquer sur la couverture qui va sur le lien de
l’éditeur avec quelques planches en prime. Tu en auras déjà un petit aperçu !


 


D’autres tentés ?



Ma Lecture du moment . . .


"Le Trône de Fer"
George R.R. Martin

 

DarkFantasy
J'ai lu - Intégrale II

Avis à la population...


        
  Wikio - Top des blogs - Litterature    

Mes Notes de lecture...

  Coup de coeur 

 
Chef d'oeuvre
 Excellent
 Bon (mais...)
 Passable
 A éviter

Mes Coups de coeur 2009

Les Chants de la Walkyrie 


Orgueil et préjugés : Edition spéciale
 
Les âmes brûlées