Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog Littéraire

  • : Au fil de mes lectures
  • Au fil de mes lectures
  • : Mes notes de lecture...Vous y trouverez des genres divers, le fantastique, le polars, le roman historique, la fantasy, la littérature française et étrangère...
  • Contact

" La liseuse " de Fragonard

La-liseuse-copie-2.jpg

Entrez Votre Recherche

Mes Fées et Gestes

 






 

 

Les Archives

...

Avertissement au lecteur qui se risque en ces lieux !
Bienvenue sur mon blog entièrement dédié à l'une de mes passions, les livres. C’est une façon pour moi de garder une trace de mes lectures mais aussi de les partager avec d’autres passionnés et d’échanger des impressions et avis que je souhaite constructifs. 
Bien sûr, mes avis sont personnels et n'engagent que moi.
Bonne balade chez Laetitia la liseuse.

17 janvier 2009 6 17 /01 /janvier /2009 17:04

CarmillaLe livre de poche - Classique - Août 2004 - 128 pages
 
Présentation de l'éditeur :
Dans un château de la lointaine Styrie, au début du XIXe siècle, vit une jeune fille solitaire et maladive. Lorsque surgit d’un attelage accidenté près du vieux pont gothique la silhouette ravissante de Carmilla, une vie nouvelle commence pour l’héroïne. Une étrange maladie se répand dans la région, tandis qu’une inquiétante torpeur s’empare de celle qui bientôt ne peut plus résister à la séduction de Carmilla… Un amour ineffable grandit entre les deux créatures, la prédatrice et sa proie, associées à tout jamais « par la plus bizarre maladie qui eût affligé un être humain ». Métaphore implacable de l’amour interdit, Carmilla envoûte jusqu’à la dernière ligne… jusqu’à la dernière goutte de sang !

 

Quelques lignes : Alors, ayant vraiment peur pour la première fois, je me mis à hurler de toutes mes forces. Nourrice, bonne et femme de charge entrèrent en courant. Après avoir entendu mon histoire, elles feignirent d’en faire peu de cas, tout en s’efforçant de me calmer par tous les moyens. Mais, malgré mon jeune âge, je discernai une expression d’anxiété inhabituelle sur leur visage blême, et je les vis regarder sous le lit, inspecter la chambre, jeter des coups d’œil sous les tables et ouvrir les armoires. Après quoi, la femme de charge murmura à l’oreille de la bonne : « Passez votre main dans ce creux sur le lit ; quelqu’un s’est bel et bien couché là, aussi vrai que vous avez omis de le faire : l’endroit est encore tiède. »
 
Publié en 1872, Carmilla est l’un des premiers écrits fondateurs de la littérature vampirique. Ayant inspirée quelques décennies plus tôt, le fameux Dracula à Bram Stoker, cette novella est à ce jour la plus célèbre des œuvres de Joseph Sheridan Le Fanu, même si, force est de constater que son héroïne n’a pas eu la renommée que l’on connaît au comte sanguinaire de Valachie. Pour accompagner cette œuvre, François Rivière - Romancier et journaliste littéraire - propose une longue préface sur la vie de l’auteur, ses textes et sur la naissance d’un genre à la fois romantique et macabre.

 
C’est donc dans la lointaine et brumeuse Styrie - l’Autriche - que l’auteur irlandais choisit de poser son intrigue. Véritable roman gothique, Carmilla regorge de symboles à l’instar du château de style médiéval plongé dans une atmosphère des plus lugubres, de la jeune fille naïve qui devient la victime toute désignée d’une redoutable créature et, enfin, d’apparitions multiples de phénomènes surnaturels. Même si le doute n’est plus permis quant à l’identité de la belle invitée, il faut reconnaître que le suspense est remarquablement entretenu de bout en bout. Bien que souffrant de certaines incohérences que le traducteur attribut à l’état mental de Le Fanu qui, à l’époque où il écrivit Carmilla - peu après le décès de sa femme - était perpétuellement hanté par d’horribles cauchemars susceptibles d’altérer ses facultés raisonnantes, ce court récit se lit avec un plaisir certain et ce, grâce à une galerie de personnages singuliers.

 
Laura, la narratrice, toute aussi touchante qu’agaçante dans sa grande naïveté, est une proie de choix pour un prédateur assoiffé de sang et de caresses. Carmilla est une créature énigmatique, à la fois charnelle et languide, malfaisante et vulnérable. Elle incarne tous les interdits. Sheridan Le Fanu défit son époque en suggèrant, avec finesse et sensualité, le début d’une relation volontairement ambigüe entre ses deux héroïnes. Au final, Carmilla est un incontournable du genre qui se déguste un peu trop rapidement du fait de sa brièveté, mais qui, sans aucun doute, charmera tout lecteur en quête des origines du mythe du vampire.
                                          
Retrouvez les avis d'
IsilCryssilda, Carmilla, Cendre, Vladkergan et Lilly.
                                                              
                                                                                  

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Corasirene 26/09/2010 17:27



Je n'ai pas beaucoup aimé : je n'ai pas trouvé Carmilla très effrayante et le dénouement m'a semblé fade. Il m'a manqué quelque chose ...



Ennola 17/07/2009 21:12

Ce n'est pas qu'il a mal vieillit, je l'ai plutôt beaucoup aimé moi-même, et je m'attendais à un truc plus ronflant, plus "classique" si on peut dire. Le seul truc qui m'ennui c'est la façon de voir les vampires et comment les femmes sont traitées

Ennola 14/07/2009 15:45

J'ai adoré Carmilla que j'ai lu après Dracula (qui m'avait un peu ennuyé avec ses hommes idiots qui veulent protéger le monde du démon et aider les faibles femmes). Je trouve que dans ce livre, le mythe est beaucoup plus crédible te la fin est superbe !Ennola.

La liseuse 16/07/2009 21:24



Ennola, il faut que je lise Dracula. A te lire, j’ai l’impression que ce roman a un peu mal vieilli,
non ? il y a beaucoup de clichés mais cela peut avoir aussi son charme.



silvi 07/02/2009 16:51

assez fan du genre je retiens le titre pour une prochaine lecture! et hop un livre de plusbonne fin de journée

La liseuse 08/02/2009 15:19



Silvi, oui un livre de plus. En fan du genre, tu devrais apprécier. Il y a
un texte antérieur à Carmilla que je voudrais lire. Le vampire de Polidori.



zonelivre 29/01/2009 22:09

Laetitia, Succubus Blues est bien un titre de Bit-Lit, je le trouve plus adulte que les autres titres que j'ai pu lire ! Il est vraiment excellent !
Ce qui m'effraie c'est d'imaginer les lecteurs qui vont errer dans le rayon littérature fantastique à la recherche d'une libraire succube LOL

La liseuse 01/02/2009 21:59



Sofy, ah oui c’est sûre que de voir débarquer un client à la recherche d’un
libraire succube, c’est pas très rassurant. Entoure-toi d’ail. A non, ça c’est pour les vampires…



Ma Lecture du moment . . .


"Le Trône de Fer"
George R.R. Martin

 

DarkFantasy
J'ai lu - Intégrale II

Avis à la population...


        
  Wikio - Top des blogs - Litterature    

Mes Notes de lecture...

  Coup de coeur 

 
Chef d'oeuvre
 Excellent
 Bon (mais...)
 Passable
 A éviter

Mes Coups de coeur 2009

Les Chants de la Walkyrie 


Orgueil et préjugés : Edition spéciale
 
Les âmes brûlées