Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le Blog Littéraire

  • : Au fil de mes lectures
  • Au fil de mes lectures
  • : Mes notes de lecture...Vous y trouverez des genres divers, le fantastique, le polars, le roman historique, la fantasy, la littérature française et étrangère...
  • Contact

" La liseuse " de Fragonard

La-liseuse-copie-2.jpg

Entrez Votre Recherche

Mes Fées et Gestes

 






 

 

Les Archives

...

Avertissement au lecteur qui se risque en ces lieux !
Bienvenue sur mon blog entièrement dédié à l'une de mes passions, les livres. C’est une façon pour moi de garder une trace de mes lectures mais aussi de les partager avec d’autres passionnés et d’échanger des impressions et avis que je souhaite constructifs. 
Bien sûr, mes avis sont personnels et n'engagent que moi.
Bonne balade chez Laetitia la liseuse.

27 octobre 2010 3 27 /10 /octobre /2010 10:18

  

Pour pallier à ma paresse qui semble avoir posé ses valises ici, je profite de l'approche de Samain (Halloween) pour vous proposer quelques lectures glaçantes. Oui, de celles qui vous font vous retourner, vous font sursauter et même trembler la nuit venue. Nombreuses sont les créatures qui peuplent nos légendes. En voici un bref échantillonnage qui hante ces lieux et n'attend que vous pour emplir vos pires cauchemars. J'exagère un peu là mais c'est pour le côté théâtrale, vous me pardonnerez !

 

Je commence donc avec une créature qui me fascine depuis toujours : le vampire. Et je ne pourrai jamais assez exhorter le mortel à la lecture du chef-d'oeuvre de Bram Stoker, Dracula. La vision du buveur de sang est multiple. Richard Matheson en a fait un cousin du zombie dans son roman Je suis une légende. Poppy Z. Brite offre quant à elle une histoire vampirique sans concesssion où la violence et la perversion sont les maîtres mots des héros de Ames perdues. Mais la créature sait aussi se montrer tendre dans cette romance de Adeline Debreuve-Theresette, De notre sang.

 

Autre force de la nature, le lycanthrope. Si vous aimez le côté déjanté et urbain du loup-garou - je vous assure qu'il peut l'être -, alors jetez-vous toutes griffes dehors sur Crocs de Toby Barlow et Mastication de Jean-Luc Bizien. Si par contre, vous avez envie d'une lecture plus légère - entendez par là plus sexy - Morsure de Kelley Armstrong réchauffera vos heures de lectures.

 

Les fantômes feront baisser la température de quelques degrés dans Le tour d'écrou de Henry James ou encore Les hauts de Hurlevent d'Emily Brontë. Marre des classiques ? Beloved de Toni Morrison est une belle transition parce que c'est un petit chef-d'oeuvre que je tente de faire lire à tout le monde.

 

J'aurais aimé continué à vous faire découvrir d'autres créatures mais je m'arrête là pour cette semaine. J'ai un déménagement à préparer. ça prends du temps. Si vous êtes inspirés, laissez quelques idées lectures dans vos commentaires. Bonne semaine à tous et bon Samain !

 

Repost 0
12 octobre 2010 2 12 /10 /octobre /2010 13:38

J’en suis la 1ère étonnée. Déjà 7 mois de silence. Même les 3 ans d’existence de « Au fil de mes lectures » en mai dernier ne m’ont pas fait réagir. Happy birthday, mon blog ! Triste constat même si je découvre avec un grand plaisir que vous avez malgré tout continué à laisser des commentaires ici et là. On aurait pu croire le blog mort et enterré et pourtant ! L’envie d’écrire à nouveau en ces lieux et de vous retrouver me titillait depuis quelques temps. Me revoici donc avec un événement littéraire à vous faire découvrir et à ne surtout pas rater si vous habitez en Provence. 

    

Autres-Mondes.jpg La 1ère édition avait eu son petit succès. Cette année, le salon Autres Mondes se déroule sur 4 jours avec moult débats et animations sur les littératures de l'imaginaire (SF, fantasy et fantastique). Du 20 au 24 octobre 2010, le festival Autres Mondes nous ouvre ses portes et nous accueille dans 3 communes : Lambesc, Rognes et Les Pennes Mirabeau.

 

Si vous êtes amateurs de musique métal, retrouvez l'écrivain Sire Cédric et son groupe Angelizer en concert aux Pennes Mirabeau le mercredi 20. D'autres animations autour du livre vont suivre : le programme.

 

Cette année, les auteurs et éditeurs présents sont : Ange, Claude Ecken, Sire Cédric, Charlotte Bousquet, Amandine Labarre, Sofie Leegray, Eric Boisset, Pierre-Louis Besombes, Emilie Etienne, Christine et Madeleine Féret-Fleury, Sombres Rets/Outremonde, Les Netscripteurs.

 

Pour en savoir plus, voici le programme du salon littéraire et le programme des animations avec en prime une initiation au jeu de rôles. Alors qui osera s'aventurer sur les terres magiques du Pays d'Aix ?

 

 

Repost 0
17 mars 2010 3 17 /03 /mars /2010 09:15

Cette année, je n'y serai pas mais rien ne m'interdit de faire un peu de pub pour cet évènement culturel qui se déroulera les vendredi 19 et samedi 20 mars prochain au centre des écrivains du sud - Jean Giono (IEFEE) à Aix en Provence. Le thème cette année est "Pourquoi faut-il lire..." tel ou tel auteur. Michel Déon évoquera Homère, Robert Kopp se penchera sur le célèbre poète Baudelaire... Vous trouverez tout ce qu'il faut savoir sur le site suivant : http://www.ecrivains-du-sud.com/programme_journees.htm 

Et à ceux qui iront y faire un tour, n'hésitez surtout pas à laisser vos impressions dans les commentaires. Je suis sûre que cela en intéressera plus d'un - dont moi. Les librairies aixoises se regrouperont sur les lieux pour faire découvrir les oeuvres des écrivains présents et évoqués. Remises de prix littéraires et dédicaces clôtureront ces journées. Espérons que la pluie ne viendra pas s'en mêler comme l'an passé !
Affiche-salon.jpg


L'activité du blog risque d'être calme encore quelques temps. La lassitude n'est pas loin donc je prends un peu le large. Mon google reader me signale qu'il est dans le rouge avec pas moins de quelques 1000 billets à lire. Quoi ! Pour quelqu'un qui déserte la blogosphère, ce n'est que broutilles. Dites, vous croyez que GR a un plafond, une limite ? A très vite. Vos commentaires sont toujours les bienvenus. J'y réponds petit à petit. Chi va piano va sano.

Repost 0
25 octobre 2009 7 25 /10 /octobre /2009 17:45

 Ce week-end s'est déroulé le premier salon de l’imaginaire dans les Bouches-du-Rhône. Manifestation qui manquait à notre coin de Provence. Bon, on est encore loin des Imaginales ou des Utopiales mais nous avons aussi reçu du beau monde. Des auteurs de SF, fantasy et fantastique - Laurent André, Ugo Bellagamba, Edouard Brasey, Claude Ecken, Laurent Genefort, Jérôme Noirez, Christine Paluy  et Jean-Philippe Jaworski - se sont donnés rendrez-vous à Lambesc, le petit Versailles Aixois. On ne peut pas dire que la foule s’y soit bousculée. Mais avantages non négligeables : Pas de file d’attente, auteurs hyper disponibles et places de parking à quelques mètres.
 
Arrivée sur les lieux en retard
(Le travail de nuit, un univers impitoyable),  j’ai pu tout de même assister à un débat animé par les auteurs Edouard Brasey et Christine Paluy. Le thème était « Traditions, légendes et imagination ». Ont été abordées la transmission des contes orale et écrite à travers les générations et les nombreuses réecritures qui ont suivies. Très appréciés à la cour du roi ou bien lors des veillées d’antan, les contes étaient à l’origine destinés à un public adulte car souvent sombres, cruels voire indécents - du moins dans leur version intégrale. Peau d’âne, Le chat botté et Barbe bleue de Charles Perrault sont cités en exemple. Les contes des frères Grimm ne sont pas en reste. Eux aussi ont été retravaillés, expurgés, pour pouvoir être lus par les plus jeunes. La mythologie est à l’origine de nombreux contes comme nous l’explique Christine Paluy. Ainsi, le mythe de Psyché et Cupidon inspira en 1757 le célèbre conte de La belle et la bête.
 
 
Retour à l'espace dédicaces avec les auteurs présents. J'y rencontre pour la 1ère fois Claude Ecken que je ne connaissais pas. Connu pour ses livres de SF, il a aussi écrit une BD en 3 volumes - Le Diable au port - relatant l'épidémie de peste qui frappa Marseille au XVIIIème. Il m'a confié préparer un 4ème tome qui se déroulera cette fois-ci à Aix en Provence. Pour info, il est le créateur du festival de BD d'Aix. Autre livre qui a attisé ma curiosité, Enfer clos tiré de faits réels. J'aime me faire peur mais pas à ce point. L'auteur lui-même m'a dit être étonné d'avoir écrit un livre aussi extrême.
 
J'ai finalement choisi de me tourner vers la SF avec un recueil de nouvelles qui a obtenu en 2006 le Grand Prix de l'Imaginaire, Le monde, tous droits réservés. Le best-of de Claude Ecken qu'il m'a dédicacé. Je partage avec vous cette belle dédicace qui en dit long : "Le meilleur moyen de se préserver de ceux qui veulent que le monde soit Tous droits réservés à leur seul profit - politiciens et financiers qui ne rêvent que de contrôles et de profit - est de lire de la science-fiction et de l'imaginaire, qui présentent des failles par lesquelles échapper à leurs univers !". La SF, vaste programme que je me réserve le droit de découvrir très bientôt.
 
A la table voisine se trouvait Jérôme Noirez, écrivain de fantasy et de roman jeunesse. Là je suis obligée de pousser un petit coup de gueule car la librairie de Provence n'a pas cru bon de se procurer quelques exemplaires de son dernier écrit, Le diapason des mots et des misères, recueil de nouvelles fantastiques paru chez Griffe d'Encre en mai 2009 et nominé au GPI 2010. Rappelons que Griffe d'Encre a déjà reçu plusieurs prix pour ses publications. Un peu plus loin en bout de table, je découvre Jean-Philippe Jaworski venu présenter Janua Vera et Gagner la guerre. Le 1er est dans ma PAL. Un auteur à lire impérativement pour découvrir la richesse de son écriture et de l'univers qu'il a créé, le Vieux Royaume. A moitié réveillée que j'étais, je m'aperçois catastrophée que j'ai oublié mon Rois et Capitaines à la maison. Tant pis pour la dédicace. J'aurais au moins appris pourquoi l'auteur écrit aussi bien. Etre prof de lettres, ça aide pas mal. Dernière rencontre avec Edouard Brasey qui écrit actuellement le 3ème et ultime volet de La malédiction de l'anneau. Je crois lui avoir mis la pression avec mon enthousiasme pour cette saga nordique.
 
Et pour terminer avec les embûches de ce salon littéraire, mon APN m'a misérablement lâché. Et ce n'est pas Jean-Philippe Jaworski qui s'en plaindra, lui qui n'était pas très chaud pour être pris en photo et qui riait sous cape devant mes vaines tentatives. Espérons qu'une 2ème édition voie le jour l'année prochaine, plus populaire et plus importante car il y a du potentiel. Un grand merci aux organisateurs et aux écrivains pour leur accueil !

Repost 0
7 septembre 2009 1 07 /09 /septembre /2009 17:07

Ce week-end, le salon littéraire de Fuveau fêtait ses 20 ans. Petit village provençal où habitait ma grand-mère. Amis peintres et voyageurs, c'est de là qu'est la plus jolie vue de la montagne Sainte-Victoire. Pour rappel, les images et photos sont des liens allant sur des sitesKalistina s'y est rendue samedi. Quant à moi, je n'ai pu y aller que dimanche - travail oblige - et j'ai pu retrouver avec plaisir une autre blogueuse littéraire, Cécile alias Lystig. Abrités sous le feuillage des platanes, les auteurs s'alignent de chaque côté du cours Leydet.


Le 1er auteur abordé est Mireille Calmel que j'avais déjà rencontré l'an passé pour une dédicace de son 1er roman Le lit d'Aliénor. L'ayant très apprécié, j'achète donc La rivière des âmes qui, d'après l'auteur a un lien avec celui-ci. Elle m'explique que ce titre est pour elle un livre-thérapie qui l'a sauvée. Ce qui est fascinant avec les salons littéraires, c'est qu'ils nous apprennent beaucoup des auteurs et de leurs motivations.

Je retrouve à nouveau Jean-Michel Thibaux et son fameux roman provençal L'or du forgeron. Mon billet semble avoir porté ses fruits puisque Lystig se l'ait fait dédicacer. J'ai hâte de connaître ses impressions. L'auteur fortement influencé par ses voyages a de nombreuses histoires à venir dont une que j'attend avec impatience. Un nouveau roman provençal qui se déroulera à Fuveau et sur Sainte-Victoire. Mais avant cela paraîtra bientôt chez Anne Carrière La malédiction de l'Ankou coécrit avec Jean-Pierre Paumier. J-M Thibaux m'en a parlé avec entrain car il serait selon lui son meilleur roman. Affaire à suivre...

Autre écrivain que j'estime beaucoup, Sorj Chalandon qui m'a si gentiment dédicacée Mon traître, une histoire qui est un peu son histoire à lui. Journaliste pour Libération, il a durant des années couvert le conflit irlandais et a rencontré de nombreux combattants de l'IRA. Il m'a offert une photo avec au dos la biographie de l'un d'eux mort en martyr dans la prison de Long Kesh, Bobby Sands. Son dernier livre sorti fin août, La légende de nos pères, a pour thème la résistance lors de la 1ère guerre mondiale.

4ème auteur que j'ai déjà eu le plaisir de rencontrer l'an passé, Edouard Brasey, célèbre conteur et elficologue qui aime à jouer entre ombre et lumière dans ses écrits. Hier, j'ai choisi l'ombre en faisant dédicacer Le traité de vampirologie qui m'a enfin permis de lire la première nouvelle sur les vampires datant de 1819, Le vampire de John William Polidori. Je n'ai malheureusement pas pu discuter très longtemps avec l'auteur, un futur lecteur pressé s'interposant avec les deux premier tomes de La malédiction de l'anneau. Les joies des salons !

Un petit tour aux stands BD et jeunesse avant de revenir au stand polars où Lystig et moi faisons de nouvelles découvertes. Mon oeil est vite attiré par un livre d'une collection - Baleine noire - dont j'avais noté quelques titres mais pas celui-ci Massacre à l'espadrille. De plus, le fait de voir l'intrigue se passer dans ma Provence me fait le choisir. Son auteur Serge Scotto m'avertit que ce roman est assez trash. Vais-je regretter mon choix ? Une affaire de plus à suivre...

A quelques pas, Maud Tabachnik que j'ai découvert via les forums nous conseillent J'ai regardé le Diable en face. Cette histoire ne m'est pas inconnue et en effet, l'auteur s'est inspirée d'un terrible fait divers - des disparitions de femmes - au Mexique.

Voilà une édition littéraire de plus très réussie. Un village animé, des auteurs accueillants et dispos, des lecteurs papillonnant de-çi de-là et deux blogueuses mitraillant leurs cibles dans le but non dissimulé de vous faire partager cette journée. Un grand merci à la ville de Fuveau et aux auteurs de s'être prêtés au jeu des photos. On reviendra ^^


  


 
Repost 0
19 juillet 2009 7 19 /07 /juillet /2009 14:01

ça y est ! J'ai ma 1ère dédicace BD  Et attention ! pas n'importe laquelle. Hier à la librairie La licorne à Aix en Provence, Béatrice Tillier est venue dédicacer ses albums. Arrivée à 14 h 00, je demande le fameux ticket - le n° 19  - et heureusement j'arrive juste à temps. Il n'en restait que deux. Il faut bien compter un gros 1/4 d'heure pour chaque dédicace. Je me repointe vers 17 h 00. Le n° 14 passe à peine. Je me cale dans un coin et admire le travail de l'artiste. C'est fabuleux de voir les personnages - bêtes ou hommes - prendre forme sous nos yeux.
 
Enfin mon tour arrive. Il est presque 20 h 00. Beaucoup d'attente mais ça valait franchement la peine. Pour le 1er tome, j'ai choisi Silviat, le frère d'Aube. J'ai hésité avec le personnage d'Hugo - aux traits troublants de Christian Bale -, ce sera pour le tome II. Bon, la photo de la dédicace ne lui rend vraiment pas hommage mais je n'ai pas un APN au top du top. Par exemple, les tons plus clairs le long de son profil comme si une bougie l'éclaierait, sont moins nets sur la photo.
 
         
 
Cliquez sur la couverture de l'album Le bois des vierges pour connaître mes impressions. Une BD à ne surtout pas louper ! Le tome II est prévu pour début 2010 d'après Béatrice Tillier. Et pour terminer, je n'ai pas pu résister à deux albums : Merlin de Jean-Luc Istin, dessiné par Aleksi et Rossbach que j'attendais depuis des lustres et l'intégral de Fées et tendres automates de Téhy, dessiné par Béatrice Tillier. C'est ma PAL qui va être contente. A très vite pour les chroniques.
                        

Repost 0
26 juin 2009 5 26 /06 /juin /2009 07:04


Autre événement littéraire du week-end des 12, 13 et 14 juin dernier, le 14ème festival du livre de Nice où l’on attendait pas moins de 300 auteurs. C’est donc aux jardins Albert 1er sous de nombreux chapiteaux que nous nous sommes retrouvés. Une foule d’écrivains, de lecteurs et de poètes cernés par une chaleur étouffante. Heureusement que la Promenade des Anglais n’était pas bien loin avec son air marin mais surtout rafraîchissant - soupir de bien-être -. Mieux vaut éviter les dimanche, chers lecteurs, car vous êtes sûr de louper des écrivains intéressants. Pour preuve, je comptais faire signer Les naufragés de l’île Tromelin par Irène Frain et assister à l'une de ses conférences, je voulais acheter le recueil Déchirures à Sire Cédric après ma très bonne lecture de L’enfant des cimetières et patatra… Ils étaient déjà partis vers d’autres cieux. Mais la déception fut de courte durée. 

               
 
Jean Teulé était bien là. N’ayant toujours pas reçu de BOB, le roman Mangez-le si vous voulez, j’avais apporté Le Montespan et me suis émerveillée de la dédicace de l’auteur. Un roi soleil dans toute sa splendeur. Un peu plus loin se trouvait Marie Nimier entourée de ses livres sauf de celui que je voulais, Sirène. Roman évoquant le mythe des sirènes entre autre. Je reste pantoise devant la file de lecteurs de Douglas Kennedy qu’il faut contourner pour rejoindre Jean-Michel Thibaux qui reviens vers le roman provençal avec L’or du forgeron sorti en juin. De plus, il prépare pour octobre un roman qui mélange les genres. La malédiction de l’Ankou, écrit à 4 mains avec son ami, l’écrivain Jean-Pierre Paumier. A quelques tables se trouve Jean d’Aillon, auteur de policiers historiques connu pour son héros Louis Fronsac. J’avoue mon penchant pour ses romans sur l’antiquité, Attentat à Aquae Sextiae suivi de Le complot des Sarmates. Voilà une info qui raviera certain(e)s d’entre vous. Au printemps 2010, Jean d’Aillon sortira une nouvelle série en poche. Elle se déroulera sous le règne de Philippe Auguste vers 1200 et verra apparaître les héros de Walter Scott et d’Alexandre Dumas. Deux écrivains vraiment adorables dont les écrits n’ont pas fini de garnir mes étagères. Non, pas Scott et Dumas - quoique - mais bien Messires Thibaux et d’Aillon. Petit bonus pour ceux qui se demande à quoi peut bien ressembler La liseuse. Je me cache parmi les photos.

 


 
Cette année, le thème était la mer avec un focus sur le roman policier. A 15h avait lieu un débat passionnant et ma foi assez drôle : "Le polar dans tous ses états" avec un absent - le seul que je connaissais - Patrick Graham qui a écrit le surprenant L’évangile selon Satan. Mais j’ai pu découvrir de nouveaux auteurs dont DOA (Le serpent aux mille coupures), Philip Le Roy (Evana), Paul-François Husson (Peur aveugle), Adrian Mathews (Le chapeau de Victor Noir) et Marco Koskas (Aline pour qu’elle revienne). Ils nous ont fait partagé leur passion pour ce genre de fort belle manière. Et pour finir, j’ai honteusement oublié d’aller saluer Edouard Brasey qui était absent à mon arrivée. Autre inconvénient du dimanche. Ses exemplaires du Traité de vampirologie étaient tous partis comme des petits pains. Et donc plus rien à me mettre sous la dent. Snif ! A l'année prochaine Nice...

Repost 0
23 juin 2009 2 23 /06 /juin /2009 07:00

Marseille a enfin accueilli les 12, 13 et 14 juin dernier son premier festival du livre - gratuit s’il vous plaît -, les Bouquinades. Rendez-vous était donné aux lecteurs, auteurs, libraires et éditeurs dans une dizaine de lieux entourant la Canebière tels la Fnac du Centre Bourse, l’Alcazar, la Gare SNCF et plusieurs librairies. Un vrai parcours du combattant quand on sait que chaleur, touristes et grèves CGT avaient investi la capitale du sud. Pour l’occasion, une girage haute de 6 mètres a été construite avec des livres - oui oui - offert par les marseillais. Au programme de ce samedi après-midi : balade littéraire et découvertes en tout genre dans la convivialité. Niveau organisation : on repassera. Cette mission si vous l’acceptez sera d’arriver à trouver vos écrivains préférés aux bons moments et aux bons endroits. Une course contre la montre s’engage. Direction le Centre Bourse et sa Fnac perchée au dernier étage.
 
Arrivés bien avant 15h, une déambulation entre les rayons commencent. Un don de Toni Morrison se retrouve vite au panier. Puis retour aux dédicaces où on s’attendait à plus de monde que ça. Pendant que Franck Thilliez me dédicace La mémoire fantôme, je lui parle de la construction de L’anneau de Moebius qui m’a vraiment impressionnée. Un auteur talentueux et chaleureux à suivre ! Je jette ensuite mon dévoulu sur La promesse des ténèbres qui reprend le personnage du mari disparu d’Annabel O’Donnel que l’on retrouvait dans La trilogie du mal. Très accessible, Maxime Chattam m’informe que l’on retrouvera le profiler Joshua Brolin dans une nouvelle, l’année prochaine. Yes ! 
 
  
 
A sa droite, un auteur de fantasy, Eric Wietzel que je ne connaissais pas mais dont le blog de Bragelonne a parlé moult fois. Pas de livres sur la table. Etrange ! La valise les contenant est retenue sur la Canebière par le flot de manifestants CGT. Ce sera mon dernier achat. Un one-shot, Les dragons de la cité rouge. Puis Jean Teulé est, me dit-on, coincé dans les embouteillages (sacrées grèves !) et n’arrivera pas avant 16h30. Petite pause glacée aux fraises en attendant. Retour à la Fnac. La cible - gigantesque - est en vue mais seulement de dos et nous file entre les doigts. Nous aurait-on menti sur son heure d'arrivée ? Pas grave, il sera à Nice le lendemain. C’est d’ailleurs le prochain billet.
 
 
 
Question technique à destination des lecteurs du blog : Voyez-vous les photos des 3 auteurs bien alignées sur la même ligne ?

Repost 0
9 mai 2009 6 09 /05 /mai /2009 08:20

Partie pour vous faire découvrir deux superbes jeux-concours, j'ai déniché sur la toile d'autres petites joies pour tout lecteur. D'abord revenons au but de mon article : Les jeux-concours. Et je peux vous dire sans crainte d'y participer car j'ai lu le 1er tome de chacun et c'est du tout bon si vous aimez la fantasy !

Plume Libre organise en partenariat avec les éditions Pocket et Fleuve noir un concours pour remporter 5 lots de 2 romans de fantasy à gagner :

Le tome 1 des "Chroniques des elfes - Lliane" et le tome 2 "L'elfes des Terres Noires". Vous avez jusqu'au 15 mai 2009 pour jouer. Pour vous tenter, voici ma chronique de Lliane.


Fantasy.fr et les éditions Belfond vous proposent de gagner 5 exemplaires du tome 2 Le sommeil du dragon de la tétralogie d'Edouard Brasey, La malédiction de l'anneau. Une sortie très attendue pour ma part !

Si vous aimez comme moi la mythologie, cette saga revisite avec panache la destinée des Dieux de l'Asgard. Pour vous donner l'eau à la bouche, voici ma chronique des Chants de la Walkyrie.

Je vous invite à cliquer sur les éditions Belfond pour trouver quelques réponses. Vous avez vu comme je pense à vous ? ^^ Dernier délai le 13 mai 2009. Ne tardez pas !



Après une longue pause swappesque, je reprends du service. Par Zeus, ma résistance au swap s'arrête là. Le thème de la mythologie est bien trop tentant.

La divine Triade qui l'organise est Praline, Ikastor et Arsène.


Toujours aussi attendu, l'opération Masse Critique organisée par Babelio, la bibliothèque en ligne revient avec toujours plus de livres à adopter.

Le lancement est prévu pour le lundi 11 mai. Un rendez-vous à surtout ne pas manquer.

Repost 0
17 avril 2009 5 17 /04 /avril /2009 12:17

Si vous ne connaissez pas encore le site féminin Magazette, je vous invite vivement à aller y faire un tour pour découvrir les bons plans, les bonnes adresses et autres évènements culturels qui se déroulent tout au long de l'année en Provence. Et vous savez quoi ? Il y a même une rubrique "Lire" !
 
En ce moment, le réseau Magazette lance un appel à toutes les passionnées de lectures et vous propose de devenir rédactrice. Alors mesdames et mesdemoiselles qui aimez lire et écrire, toutes à vos claviers. Des coups de coeur, des déceptions à faire partager ? Pour ce faire, rien de plus simple : L'équipe a prévu un formulaire à remplir.


Que ce soit pour les magazines, les prix littéraires ou encore le plus souvent sur la toile, les lecteurs lambdas deviennent acteurs en participants à de nombreux projets littéraires. Une tendance qui s'impose nettement, que ce soit à l'initiative des lecteurs eux-mêmes (j'ai vu récemment de nouveaux prix décernés par des lecteurs, des concours...) ou en partenariat avec les éditeurs et bien d'autres innovations...
 
Alors, chers lecteurs (avec ou sans blog), avez-vous déjà mis un pied dans cette nouvelle façon de faire vivre la littérature ou pensez-vous vous y mettre sérieusement ? Pas du tout peut-être ? Je suis chroniqueuse pour quelques sites  mais j'avoue que le temps me manque pour m'impliquer plus avant. J'aimerais bien participer une fois, par curiosité, à un prix littéraire. J'ai juste peur des contraintes. Genre livres à lire avant telle date... Et vous, vous êtes-vous déjà lancé dans cette aventure ?

Repost 0

Ma Lecture du moment . . .


"Le Trône de Fer"
George R.R. Martin

 

DarkFantasy
J'ai lu - Intégrale II

Avis à la population...


        
  Wikio - Top des blogs - Litterature    

Mes Notes de lecture...

  Coup de coeur 

 
Chef d'oeuvre
 Excellent
 Bon (mais...)
 Passable
 A éviter

Mes Coups de coeur 2009

Les Chants de la Walkyrie 


Orgueil et préjugés : Edition spéciale
 
Les âmes brûlées