Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog Littéraire

  • : Au fil de mes lectures
  • Au fil de mes lectures
  • : Mes notes de lecture...Vous y trouverez des genres divers, le fantastique, le polars, le roman historique, la fantasy, la littérature française et étrangère...
  • Contact

" La liseuse " de Fragonard

La-liseuse-copie-2.jpg

Entrez Votre Recherche

Mes Fées et Gestes

 






 

 

Les Archives

...

Avertissement au lecteur qui se risque en ces lieux !
Bienvenue sur mon blog entièrement dédié à l'une de mes passions, les livres. C’est une façon pour moi de garder une trace de mes lectures mais aussi de les partager avec d’autres passionnés et d’échanger des impressions et avis que je souhaite constructifs. 
Bien sûr, mes avis sont personnels et n'engagent que moi.
Bonne balade chez Laetitia la liseuse.

5 octobre 2009 1 05 /10 /octobre /2009 17:42

Editions Grasset - Août 2009 - 256 pages 

Présentation de l'éditeur
: « J’ai laissé partir mon père sans écouter ce qu’il avait à me dire, le combattant qu’il avait été, le Résistant, le héros. J’ai tardé à le questionner, à moissonner sa mémoire. Il est mort en inconnu dans son coin de silence. Pour retrouver sa trace, j’ai rencontré Beuzaboc, un vieux soldat de l’ombre, lui aussi. J’ai accepté d’écrire son histoire, sans imaginer qu’elle allait nous précipiter lui et moi en enfer... » S.C.


Dans ce quatrième roman, Sorj Chalandon revient de nouveau sur des sujets sensibles et pourtant  profondément humains. Histoires d’hommes, témoignages, souvenirs, ses écrits sont là pour raconter, comprendre sans pour autant juger. Ancien journaliste comme son héros Marcel Frémeaux, l’auteur tente, au travers du passé de Tescelin Beuzaboc, de se rapprocher de son père mort en inconnu dans son coin de silence. Un jour de novembre, Lupuline rencontre Marcel Frémeaux, biographe familial, afin d’offrir pour les 85 ans de son père, le récit de sa vie de résistant. Tescelin Beuzaboc, cet ancien soldat de l’ombre n’a raconté ses actes de bravoure qu’à sa fille. Après bien des hésitations, Beuzaboc va enfin se confier au biographe mais très vite le doute va s’installer entre les deux hommes. Certains faits ne concordent pas

 

Cherchant à travers Beuzaboc, l’image héroïque de son père, Marcel en fait une affaire personnelle. Le voile de la vérité se lève au fil des séances mais jusqu’à quel prix ? La légende de nos pères est une mosaïque de vies croisées, de récits manqués, de mensonges doux-amers, de blessures à refermer, servie par une écriture reconnaissable entre mille. Un style sans fard, sobre, dépouillé. Des phrases concises, presque coupantes dans le fond comme dans la forme. Des personnages faits de forces et de failles, marqués par la vie et en quête de réponses. Enfin, une intrigue labyrinthique qui surprend toujours le lecteur par son dénouement. Même si une page se tourne, il reste cette lecture de mémoire pour ne pas oublier.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Choco 15/10/2009 00:52


je n'aurais pas pensé le lire mais ton billet m'interpelle...


La liseuse 20/10/2009 15:57



Choco, pour tout te dire moi non plus. Mais Sorj Chalandon fait parti de ces auteurs que je veux suivre pour tout un tas de raison. Pour son style, son écriture, les thèmes qu'il
aborde, les émotions qui émanent de ses histoires et frappent le lecteur de plein fouet. Je peux dire que c'est un auteur coup de coeur dans mon cas depuis ma lecture de Une promesse.



Mara 11/10/2009 11:42


Je l'ai lu  au mois de septembre ( faut que je pense à publier mon avis d'ailleurs ) et comme toi j'ai beaucoup aimé. Un très beau roman. Il est d'ailleurs en lice pour le prix Goncourt 2009.


La liseuse 14/10/2009 13:51


Mara, ah voilà le prix Goncourt ! je n'arrivais plus à me rappeler du prix. Merci pour cette info. Je croise les doigts !


Nanne 10/10/2009 18:33


J'ai repéré ce roman de Sorj Chalandon lors de la rentrée littéraire et je l'ai acheté, ainsi que "Le Traître" sur l'IRA ... Il ne me reste plus qu'à le lire, mais bizarrement, j'ai toujours un peu
peur à commencer ce genre de lecture avec ce thème sur la résistance et les zones d'ombre et les comportements de certains ! Mais un livre très beau et sensible à lire, parce que je l'ai entendu
sur France Inter dans "L'humeur vagabonde".


La liseuse 12/10/2009 23:17



Nanne, c'est bien le seul roman que j'ai lu et que j'ai pu voir dans les journaux et autres magazines. Pour ce qui est de la résistance et de l'impact qu'elle peut avoir sur les
hommes, j'avoue que l'histoire de Beuzaboc m'a vraiment surprise. Ses réactions nous poussent, nous lecteurs, à nous demander de quelle façon aurait-on pu réagir dans pareille situation... je
n'ai pu imaginer ma réaction. comment savoir... bref, tu comprendras sûrement quand tu le liras. c'est troublant ! et son écriture touche à tous les coups. Bonne lecture.



Karine:) 10/10/2009 03:04


Le thème me tente beaucoup... et j'ai aimé la plume de Sorj Chalandon dans "Une promesse"!  Je note, donc!


La liseuse 10/10/2009 16:56


Karine, alors tous les ingrédients sont réunis pour que tu t'y plonges.


Lystig 07/10/2009 22:21


Flûte, je ne serai pas dans la région !


La liseuse 08/10/2009 15:20



Lystig, oui c'est ce que tu m'avais dis à Fuveau. c'est dommage. Je te préviendrais pour les autres salons. Je ne crois pas qu'en décembre, il y ait quelquechose. De toutes
façons avec les fêtes qui arrivent, ça aurait été dur.



Ma Lecture du moment . . .


"Le Trône de Fer"
George R.R. Martin

 

DarkFantasy
J'ai lu - Intégrale II

Avis à la population...


        
  Wikio - Top des blogs - Litterature    

Mes Notes de lecture...

  Coup de coeur 

 
Chef d'oeuvre
 Excellent
 Bon (mais...)
 Passable
 A éviter

Mes Coups de coeur 2009

Les Chants de la Walkyrie 


Orgueil et préjugés : Edition spéciale
 
Les âmes brûlées